Button et Honda, un deuxième chapitre à écrire

partages
commentaires
Button et Honda, un deuxième chapitre à écrire
9 févr. 2015 à 10:15

Avec Fernando Alonso, Jenson Button incarne cette année le retour de Honda en F1, mais il ne faut pas oublier que le Britannique a déjà été le fer de lance du constructeur japonais pendant les années 2000

Avec Fernando Alonso, Jenson Button incarne cette année le retour de Honda en F1, mais il ne faut pas oublier que le Britannique a déjà été le fer de lance du constructeur japonais pendant les années 2000.

C'est en provenance de Renault, et remplacé par le même Alonso, que Button avait rejoint BAR-Honda en 2003. Il y a connu sa fructueuse saison 2004, lors de laquelle il s'est classé "meilleur des autres" derrière les pilotes Ferrari. Honda a fait son retour en tant que constructeur à part entière en rachetant BAR en 2006, et c'est cette année-là que Button a remporté sa première victoire.

Les deux saisons suivantes furent des années de vache maigre, mais une monoplace particulièrement compétitive était en train d'être conçue pour la saison 2009... jusqu'à ce que Honda ne décide de quitter la Formule 1 en décembre 2008, dans un contexte de crise économique mondiale.

"Cela ne s'est pas bien fini parce qu'ils ont dû partir", se rappelle Button pour Motorsport.com. "Cela s'est bien fini, d'un côté, si on regarde 2009. J'ai passé du temps, au début de l'année, à Sakura, l'usine de recherche et développement pour le sport auto. Beaucoup de gens m'y ont félicité pour le championnat en 2009".

C'est en effet au volant de la monoplace conçue par Honda que le Champion du Monde 2009 a remporté son unique titre mondial. Suite au rachat de l'écurie par Ross Brawn, elle portait cependant le nom du nouveau propriétaire, et avait dû intégrer un moteur Mercedes en son sein.

"J'ai dit qu'évidemment, c'était une situation difficile pour moi", poursuit-il, "ayant remporté le championnat avec un autre moteur dans le dos alors qu'ils avaient consacré tant d'efforts à cette voiture. Ils ont dit que non, ils avaient le sentiment d'avoir ce lien à cause du temps passé à construire cette équipe ou cette voiture en ce qu'elle est devenue".

"Des affaires à reprendre et à achever avec Honda"

Button préfère oublier ses deux saisons en fond de grille, en 2007 et 2008, pour se concentrer sur les temps forts de sa précédente collaboration avec Honda.

"Nous n'avons pas obtenu les résultats ensemble en 2007 ni en 2008, et nous avons beaucoup à accomplir et à rectifier, en travaillant ensemble. Nous avons aussi connu de bons moments, notre victoire en Hongrie en 2006 évidemment, et d'autres moments très spéciaux. De bons moments, mais nous devons vraiment construire là-dessus. Nous avons des affaires à reprendre et à achever".

Le Britannique en profite donc pour relativiser le rôle actuel de Honda en comparaison de l'ère 2006-2008.

"C'est très différent de la dernière année en tant que Honda, car Honda, en tant qu'équipe, ne comptait pas son temps ni ses efforts pour essayer de développer la voiture et de l'emmener dans une certaine direction, ce n'était pas qu'un motoriste et un partenaire. C'est donc très différent", conclut le pilote McLaren.

Prochain article Formule 1
Le Qatar très proche d'accueillir la F1

Article précédent

Le Qatar très proche d'accueillir la F1

Article suivant

Le Groupe Stratégique rejette les moteurs V8 pour 2017

Le Groupe Stratégique rejette les moteurs V8 pour 2017

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button Boutique , Fernando Alonso Boutique , Ross Brawn
Équipes Ferrari Boutique , Mercedes , McLaren
Type d'article Actualités