Formule 1
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
84 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
98 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
105 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
119 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
133 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
161 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
168 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
182 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
188 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
202 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
224 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
238 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
252 jours

Calendrier 2020 : les écuries donnent carte blanche à la F1

partages
commentaires
Calendrier 2020 : les écuries donnent carte blanche à la F1
Par :
20 mars 2020 à 08:11

Touchée par la pandémie de COVID-19, la F1 va pouvoir modifier le calendrier 2020 comme elle l'entend, sans avoir à obtenir l'accord des écuries.

Dans un contexte mondial plombé par la pandémie de nouveau coronavirus, la journée de jeudi était cruciale pour la Formule 1 afin de mettre en place des principes fondamentaux pour les mois à venir. Une conférence téléphonique a ainsi réuni les directeurs d'équipe, le PDG de la Formule 1 Chase Carey, son directeur général Ross Brawn et le président de la FIA, Jean Todt. Toutes les parties ont évoqué les conséquences de l'épidémie de COVID-19 sur plusieurs aspects, le plus urgent et à la fois le moins maîtrisable étant celui du calendrier 2020.

Lire aussi :

Alors que ce sont désormais les sept premiers Grands Prix de la saison qui ont été reportés ou annulés, la catégorie reine travaille sur la constitution d'un calendrier alternatif pour le moment où la situation permettra d'ouvrir la compétition. Afin de donner toute latitude aux dirigeants et promoteurs d'agencer ce nouvel agenda, les écuries ont accordé leur confiance à Liberty Media à la FIA, ce qui signifie qu'elles n'auront désormais plus leur mot à dire, quel que soit le scénario proposé. En d'autres termes, la F1 va pouvoir imposer le calendrier 2020 qu'elle voudra sans avoir à faire le va-et-vient avec les équipes pour chaque modification ni attendre leur vote unanime.

"Dans cette période exceptionnelle, et suite à plusieurs reports de Grands Prix ainsi qu'à la décision unanime du Conseil Mondial du Sport Automobile d'avancer la trêve estivale aux mois de mars et avril, aux côtés de la FIA nous avons discuté avec les équipes du besoin de flexibilité supplémentaire pour adapter une saison reprogrammée une fois que la situation liée au COVID-19 s'améliorera", explique Chase Carey. "Lors de la réunion, il y a eu un soutien entier pour les projets de reprogrammer autant de courses reportées que possible dès qu'il sera parfaitement sûr de le faire."

"La Formule 1 et la FIA vont désormais travailler pour finaliser un calendrier 2020 modifié et consulteront les équipes, mais comme convenu lors de la réunion, ce calendrier ne nécessitera pas leur approbation formelle. Cela nous donne la souplesse nécessaire pour trouver des accords avec les promoteurs concernés et pour être prêts à commencer à courir au bon moment."

La réunion de jeudi a également permis de trouver un accord sur le report d'un an de la réglementation 2021, avec un gel des châssis de la saison à venir. Seul le volet technique est concerné par ce report, pas l'aspect financier qui comporte notamment l'introduction des budgets plafonnés.

"En raison de l'instabilité financière actuelle que cela a créée, il a été convenu que les équipes utiliseront leur châssis 2020 pour 2021, avec un gel potentiel de pièces qui sera discuté en temps voulu", confirme Chase Carey. "L'introduction et la mise en œuvre de la réglementation financière s'appliqueront comme prévu en 2021. Nous sommes tous très reconnaissants de la nature collaborative des discussions et de l'approche totalement unie de toutes les parties pour que nous puissions courir dès que possible en 2020, dès lors que la situation internationale se sera calmée. La Formule 1 reste pleinement investie pour lancer sa saison 2020 dès que ce sera possible."

Article suivant
Grosjean : "En F1, on n'a pas le choix de dire 'Je ne viens pas'"

Article précédent

Grosjean : "En F1, on n'a pas le choix de dire 'Je ne viens pas'"

Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Tags chase carey
Auteur Basile Davoine