Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Les teams ont collaboré pour éviter les failles dans les règles 2019

partages
commentaires
Les teams ont collaboré pour éviter les failles dans les règles 2019
Par :
, Journaliste
Co-auteur: Adam Cooper
3 janv. 2019 à 09:50

Les écuries de Formule 1 se sont efforcées, ensemble, d'assurer que la réglementation aérodynamique 2019 ne laisse aucune faille à exploiter. C'est ce qu'affirme le directeur technique de Williams, Paddy Lowe.

Liberty Media s'efforçant d'accroître le nombre de dépassements en F1, les monoplaces de cette année comprendront un certain nombre de changements destinés à les rendre moins sensibles aux turbulences aérodynamiques quand elles se suivent.

Lire aussi :

Les derniers bouleversements réglementaires en date ont permis à certaines équipes de profiter des ambiguïtés, notamment avec le double diffuseur déployé par Brawn GP, Toyota et Williams en 2009, qui a permis à la structure de Brackley de remporter les deux titres cette année-là. Paddy Lowe juge cependant peu probable que ce scénario se répète dix ans plus tard.

"Les équipes étaient relativement prêtes et ouvertes, du moins certaines d'entre elles, à mettre sur la table des choses qui ont ensuite été fortement restreintes", déclare Lowe pour Motorsport.com. "La réglementation est très restrictive. J'espère que c'est pareil pour tout le monde, mais nous peinons à trouver beaucoup de performance avec ces ailerons avant."

"Je pense que de façon générale, les équipes veulent de la clarté et ne pas avoir beaucoup de désaccords concernant des aspects mal définis de la réglementation quand nous arriverons en Australie. Avec cet état d'esprit, tout le monde a été très enthousiaste pour définir les choses de façon de plus en plus spécifique, afin que chacun sache avec quoi l'on travaille."

Directeur technique Force India, Andrew Green est d'accord sur le fait que les surprises sont peu probables selon la version finale de la réglementation.

"Espérons qu'il s'agit d'une réglementation avec laquelle tout le monde peut travailler", commente-t-il pour Motorsport.com. "Et il n'y a pas d'énorme faille. Il pourrait y en avoir des petites, mais espérons qu'il n'y a rien d'immense dans quoi les gens puissent se précipiter. Cela montre simplement à quel point il est difficile d'écrire une réglementation qui est liée à une géométrie [aérodynamique] en particulier. Plus la réglementation est restreinte, plus elle est longue."

Lire aussi :

"On donne simplement aux gens un cadre dans lequel travailler. C'est une réglementation très simple, mais tout le monde trouve des solutions incroyablement compliquées. L'une des raisons pour lesquelles ça a changé est d'essayer de se débarrasser de ces solutions compliquées. Cette réglementation incroyablement complexe a donc pour objectif final une géométrie incroyablement simple."

 
Article suivant
Redécouvrez les 20 F1 pilotées en Grand Prix par Michael Schumacher

Article précédent

Redécouvrez les 20 F1 pilotées en Grand Prix par Michael Schumacher

Article suivant

Schumacher, "père fondateur" du succès de Mercedes pour Wolff

Schumacher, "père fondateur" du succès de Mercedes pour Wolff
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Matt Beer