Les crashs ont coûté plus de 2M€ à Toro Rosso en 2018

La Scuderia Toro Rosso révèle que les accidents subis par ses pilotes lors de la saison 2018 de Formule 1 lui ont coûté plus de deux millions d'euros.

Les crashs ont coûté plus de 2M€ à Toro Rosso en 2018

Avec cinq abandons liés à des accrochages pour Pierre Gasly et son coéquipier Brendon Hartley, Toro Rosso fait partie des écuries qui ont subi le plus d'accidents en course, aux côtés de Renault, Sauber et Haas. D'où un bilan forcément peu optimal d'un point de vue financier.

Lire aussi :

"Nous avons connu des temps forts et des courses qui n'étaient vraiment pas bonnes", déclare Franz Tost pour Motorsport.com. "Les temps forts étaient relativement clairs : Gasly a fini quatrième à Bahreïn – c'était une course solide – et il a également fait une bonne course à Monaco [septième] et à Budapest où il a fini sixième. Spa était une bonne course, car nous ne nous attendions pas à y marquer des points, mais nous avons fini neuvième, et à Mexico, il a fini dixième."

Photos :

"Puis nous avons connu beaucoup d'accidents. Cette année, les accidents nous ont coûté 2,3M€ à eux seuls. Le gros crash entre Gasly et [Romain] Grosjean à Barcelone, où Gasly ne pouvait rien faire, et le crash avec Ocon en France. Puis le gros crash avec [Lance] Stroll et Hartley au Canada, et le problème à Silverstone [où Hartley a connu une sortie de piste à haute vitesse en essais suite à une rupture de suspension]. À Monza, Brendon a été touché en même temps par Stoffel Vandoorne et Marcus Ericsson. Les quatre roues étaient quasiment arrachées. Ce n'était vraiment pas bon."

Ces 2,3 millions d'euros représentent 1,75% du budget annuel de Toro Rosso en 2018, qui s'élevait à un peu plus de 130M€ selon RaceFans. L'équipe transalpine s'est classée neuvième chez les constructeurs, avec 33 points au compteur.

Propos recueillis par Oleg Karpov

La voiture accidentée de Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13

partages
commentaires
Ricciardo a vécu l'année la plus difficile mentalement

Article précédent

Ricciardo a vécu l'année la plus difficile mentalement

Article suivant

C'était 2018 : ce qui vous a marqués cette année

C'était 2018 : ce qui vous a marqués cette année
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021