Ricciardo : "Marko s'est adouci ces dernières années"

Helmut Marko a la réputation d'être impitoyable avec les jeunes pilotes Red Bull, mais selon Daniel Ricciardo, il s'est quelque peu adouci ces derniers temps.

Ricciardo : "Marko s'est adouci ces dernières années"

Voilà déjà 22 ans que Helmut Marko, conseiller sportif de la marque au taureau, a pris la direction du Red Bull Junior Team, son programme de jeunes pilotes. Sebastian Vettel, Daniel Ricciardo, Pierre Gasly : des stars de la F1 y ont été formées, mais beaucoup de pilotes se sont cassé les dents sur les exigences de l'écurie autrichienne. Parmi les 76 anciens membres de cette académie, 33 l'ont quittée au bout d'un an, 16 autres après deux saisons.

Lire aussi :

Marko en particulier a cette réputation d'être sans merci vis-à-vis des pilotes qui n'atteindraient pas les objectifs, et un certain Ricciardo ne cache pas avoir ressenti un peu d'anxiété au moment de s'entretenir avec l'Autrichien, lorsqu'il a rejoint le giron Red Bull à l'âge de 18 ans.

Lorsqu'il lui est demandé s'il a des conseils pour Sergio Pérez en vue d'une arrivée à Milton Keynes et d'une collaboration avec Marko, Ricciardo répond : "Helmut s'est un peu adouci, en fait, ces dernières années. Peut-être que c'est parce que j'étais plus jeune, mais quand j'ai rejoint le Junior Team, j'étais toujours terrifié à l'idée de lui parler seul à seul, mais je me dis que c'est peut-être juste une question de maturité. Cela dit, je le trouve un peu plus gentil désormais."

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, est félicité par Helmut Marko, Consultant, Red Bull Racing

"Je pense aussi qu'avec Helmut, on a 100% de transparence et d'honnêteté. Si l'on ne fait pas du bon travail, il le dira. Il faut juste bien vouloir recevoir parfois des critiques constructives pour tirer le meilleur de soi, et il les fait parce que ça lui tient à cœur et qu'il croit en son pilote. S'il souhaite vous faire ces critiques, d'une certaine manière, prenez-les comme un compliment. Des conseils [pour gérer la relation avec Marko] ? Je ne sais pas. Faites-lui un câlin et voyez si ça lui plaît."

Si Ricciardo a quitté Red Bull il y a deux ans, il reste en contact avec Marko, et les deux hommes font même des paris. L'Australien avait notamment misé 1000 € sur le fait que Mercedes remplace Valtteri Bottas pour la saison 2019, mais ce fut un échec, avant que Marko ne prédise sans succès que Red Bull allait signer un top 3 en qualifications à Melbourne cette année-là. Un partout, balle au centre.

"Nous étions censés faire un pari [en 2020], mais finalement non", révèle Ricciardo. "Vu ce que j'avais à l'esprit, je pense que j'aurais gagné, mais [en 2019] il m'a pris quelques euros. Ça ne m'intéresse pas vraiment, mais bref, s'il trouve un bon pari [en 2021], alors oui. C'est une manière sympathique d'entretenir notre relation."

partages
commentaires
Le GP d'Espagne valide son inscription au calendrier 2021

Article précédent

Le GP d'Espagne valide son inscription au calendrier 2021

Article suivant

Le début de saison repoussé, Imola de retour

Le début de saison repoussé, Imola de retour
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021