Le coût du DAS freinerait les équipes de milieu de grille

C'est le sujet qui fait parler depuis deux jours : le DAS de Mercedes peut-il désormais trouver une incarnation différente chez d'autres écuries ? Son coût de développement sera probablement un frein.

Le coût du DAS freinerait les équipes de milieu de grille

L'introduction du système de direction à deux axes (DAS) par Mercedes lors des essais hivernaux ouvre de nombreuses interrogations. Si le procédé est pour l'heure considéré comme légal par la FIA, des zones d'ombre subsistent notamment quant au bénéfice de performance qu'il apporte. L'écurie allemande a-t-elle mis le doigt sur un système qui peut lui procurer un avantage considérable, ou celui-ci est-il marginal ? Depuis jeudi matin, les autres écuries du plateau observent la situation, et difficile d'imaginer qu'elles n'enquêtent pas déjà pour élucider les nombreux points mystérieux qui entourent cette nouveauté.

Lire aussi :

"Ça paraît ingénieux", reconnaît Otmar Szafnauer, directeur de Racing Point. "Je suis certain que tout le monde va étudier désormais comment on peut l'introduire rapidement. Vous vous souvenez du F-duct de McLaren ? C'était totalement différent, mais identique dans le processus de développement. Ils l'avaient sorti et tout le monde avait essayé de le copier. En fin d'année, je crois que nous l'avions tous si je me souviens bien. Même chose avec le double diffuseur, même si c'était moins visible. Je crois que nous étions parmi les premiers à le faire, après les équipes qui l'avaient déjà : Toyota, Williams et Brawn. Brawn était la première et les deux autres étaient prévenues, mais je crois que nous étions la première équipe à le faire ensuite."

Une des questions à se poser concerne l'éventuelle copie du DAS par ces équipes, alors même que la réglementation 2021 énoncera qu'il ne pourra pas être utilisé. Dans ces conditions, peser le pour et le contre pourrait être plus rapide que prévu, d'autant que les coûts et les moyens humains pour son développement s'annoncent importants. Une écurie pourrait tirer son épingle du jeu, à savoir Racing Point, de par ses liens avec Mercedes. Néanmoins rien n'est simple… "Ça dépend de l'effort et du bénéfice", prévient Otmar Szafnauer. "S'il s'agit d'un gros effort pour un petit bénéfice, [nous ne le ferons] probablement pas, car nous avons des ressources limitées. Mais s'il s'agit d'un petit effort pour un gros bénéfice, alors probablement oui."

D'un point de vue réglementaire, et compte tenu de son partenariat avec Mercedes, Racing Point pourrait acheter le DAS à Mercedes. Mais en dépit des nombreuses similitudes entre la RP20 et la W10 de l'an passé, l'écurie basée à Silverstone n'achète pas encore d'éléments de direction au constructeur allemand. "Même si nous ne le faisons pas, je crois que c'est légal d'acheter", précise Otmar Szafnauer. "Je pense que c'est une pièce transférable si l'on regarde le règlement, c'est OK, même si nous ne le faisons pas. Légalement, je crois que c'est possible. Pour le moment, nous ne savons pas. Si nous décidons de suivre cette voie, nous le ferons nous-mêmes de toute manière. Nous regardons autour de nous pour voir ce que les autres font afin d'améliorer notre voiture. Et je sais que les autres font pareil. Donc ce sera intéressant de voir qui les imite le plus rapidement." 

Dans les rangs de l'écurie Haas, on semble déjà exclure la possibilité de tenter l'introduction d'un système tel que le DAS, afin de ne pas sacrifier inutilement des ressources. "Franchement, je ne sais pas ce que c'est !" assure son directeur Günther Steiner. "Je vois le volant bouger d'avant en arrière, mais je ne sais pas ce que ça fait. Avant toute chose, je ne veux pas dire si nous pouvons le faire ou non, mais je pense que nous passerions trop de temps à le développer. […] Il est certain qu'une écurie de milieu de grille ne va pas investir des ressources pour quelque chose comme ça, car nous avons des problèmes à traiter avec davantage de retour sur investissement."

partages
commentaires
Barcelone, J3 - Mercedes lance l'assaut, Ferrari en panne

Article précédent

Barcelone, J3 - Mercedes lance l'assaut, Ferrari en panne

Article suivant

Derrière Mercedes et Red Bull, Ferrari admet des "inquiétudes"

Derrière Mercedes et Red Bull, Ferrari admet des "inquiétudes"
Charger les commentaires
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021