Formule 1
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
50 jours
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
63 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
85 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
99 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
106 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
120 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
134 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
162 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
169 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
183 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
190 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
203 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
225 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
239 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
253 jours

Deuxième débitmètre : plus difficile de tricher

partages
commentaires
Deuxième débitmètre : plus difficile de tricher
Par :
Co-auteur: Adam Cooper
20 févr. 2020 à 08:35

Les F1 2020 disposent d'un second dispositif de mesure du débit de carburant atteignant les unités de puissance, que seule la FIA est en mesure de consulter.

L'obligation par la FIA d'installer un débitmètre de carburant supplémentaire pour cette saison a été bien accueillie par les équipes, préoccupées par les éventuelles failles des précédents dispositifs de surveillance. Y compris Ferrari, autour de qui les soupçons entourant l'alimentation du moteur ont été répétés en 2019, au point de requérir une clarification de la part de Red Bull

La FIA, qui savait le sujet sensible, dispose désormais d'une méthode supplémentaire pour surveiller le débit de carburant dans chaque voiture en temps réel. Un dispositif qui a en outre mené à une réglementation de poids revue pour la saison 2020.

"Il s'agit d'une modification du règlement pour s'assurer que la règle soit la plus pertinente possible sur la distribution de puissance. Il s'agit de s'assurer que la règle de débit de carburant maximum de 100 kg par heure ne soit pas enfreinte", explique Andy Cowell, responsable moteur chez Mercedes, qui n'avait jamais explicitement accusé Ferrari d'optimiser certains aspects du débit de carburant selon sa propre interprétation des règles, mais s'était tout de même étonné de certains comportements de l'unité de puissance italienne.

Lire aussi :

"La FIA a fait un excellent travail en développant le débitmètre de carburant à temps pour la première course en 2014", ajoute l'ingénieur. D'année en année, le législateur n'a en effet eu de cesse de travailler pour s'assurer que le débit de carburant maximum soit plus fermement contrôlé.

"L'introduction d'un deuxième débitmètre de carburant est un très grand pas en avant dans le contrôle pour s'assurer qu'aucune équipe ne dépasse les 100 kg par heure", estime Cowell, avec un certain soulagement. "Le deuxième détecteur utilise le même principe que le premier et se trouve au même endroit, au niveau du réservoir de combustible de la voiture. Mais il y a une différence cruciale : tandis que les équipes peuvent voir le débit du premier capteur, elles ne peuvent pas voir le débit du second, qui ne peut être observé que par la FIA."

 

Article suivant
Live - Suivez les essais de Barcelone en direct

Article précédent

Live - Suivez les essais de Barcelone en direct

Article suivant

Steiner : Racing Point "aurait dû réfléchir avant de parler"

Steiner : Racing Point "aurait dû réfléchir avant de parler"
Charger les commentaires