Le directeur technique de la F1 quitte son poste

Andrew James, l'un des "piliers" du Championnat du monde de Formule 1, va quitter son poste de directeur technique du centre de diffusion télévisé.

Le directeur technique de la F1 quitte son poste

En pleine restructuration, le "Media and Technology Centre" de la Formule 1, chargé de la diffusion des Grands Prix, se séparera de son directeur Andrew James à la fin du mois prochain. Pendant près de 30 ans, ce dernier a joué un rôle décisif dans la création et la mise en place d'un grand nombre de systèmes ayant contribué à faire du Championnat du monde de Formule 1 un succès mondial, dont le célèbre centre de diffusion ultramoderne.

Le directeur a dû faire face à un certain nombre des défis à son poste, l'un d'entre eux fut le Grand Prix du Japon 2019, lorsque James a dû diriger la relocalisation du centre de diffusion TV de la F1 en raison de la menace du typhon Hagibis. En cas d'échec, la course aurait dû être annulée. Plus récemment, l'une de ses missions a été d'aider à la transition du Championnat du monde vers des opérations à distance pour la couverture des week-ends de Grands Prix en raison de la pandémie de COVID-19.

"Au cours de mon passage en Formule 1, j'ai eu le privilège de mener des projets passionnants et de travailler avec une équipe créative, compétente, passionnée, persévérante et dévouée ayant permis d'obtenir des résultats spectaculaires", commente James, s'exprimant sur son départ imminent.

Lire aussi :

"Je suis très fier d'avoir participé à tout ça. Je tiens à remercier tous les membres du personnel, anciens et actuels, pour leur soutien, et en particulier les équipes avec lesquelles j'ai travaillé directement, qui ont toujours atteint les objectifs fixés par l'organisation et par nous-mêmes", poursuit-il. "Désormais, je passe à autre chose mais j'espère avoir laissé mon empreinte et j'espère que l'organisation continuera à fournir aux fans un produit exceptionnel."

Ross Brawn, directeur sportif de la F1, n'a pas tari d'éloges sur les efforts que James a déployés pendant son implication dans la catégorie reine. "Andrew a été un pilier de notre organisation pendant plus de 25 ans, sa contribution a été immense", explique Brawn. "Nous ne serions pas là où nous sommes aujourd'hui sans ses capacités, son engagement et son dévouement. Je tiens à remercier personnellement Andrew pour le temps qu'il a passé ici et lui souhaite le meilleur pour ses futurs projets."

L'avenir professionnel de James n'est pas encore connu mais il ne fait aucun doute que sa grande expérience de la Formule 1 fait de lui une cible de choix pour les écuries.

partages
commentaires

Voir aussi :

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Article précédent

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Article suivant

Pour McLaren, les qualifications d'Imola seront cruciales

Pour McLaren, les qualifications d'Imola seront cruciales
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble
Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne Prime

Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne

Ces dernières années, les critiques sont devenues récurrentes envers le circuit de Barcelone, présent au calendrier depuis désormais trente ans. Malgré un spectacle de bonne facture en 2021, notamment grâce à la bataille stratégique entre Mercedes et Red Bull, le tracé catalan a de nouveau affiché ses failles, qui doivent être réparées pour atteindre les objectifs de la F1 actuelle.

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes Prime

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes

Mercedes règne en maître sur la Formule 1 depuis le début de l'ère hybride, et c'est en partie grâce à Petronas.

Formule 1
12 mai 2021
Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Formule 1
11 mai 2021
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
10 mai 2021
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021