Vers un double GP d'Autriche pour lancer la saison 2020 ?

D'après Helmut Marko, la saison 2020 de Formule 1 pourrait commencer début juillet avec un double Grand Prix d'Autriche. Le consultant de Red Bull en sport automobile estime probable de pouvoir organiser deux courses au Red Bull Ring les 5 et 12 juillet.

Vers un double GP d'Autriche pour lancer la saison 2020 ?

Helmut Marko mène actuellement les négociations pour l'organisation de la manche d'ouverture de la saison F1 en Autriche, en tant que principal médiateur représentant la Formule 1 et le promoteur Red Bull auprès des gouvernements d'Autriche et de Styrie. Une proposition concrète avec des règles de sécurité strictes fait l'objet des discussions, et ce sont le chancelier fédéral d'Autriche Sebastian Kurz, le président de la Formule 1 Chase Carey et le copropriétaire de Red Bull Dietrich Mateschitz qui prendront une décision définitive.

Lire aussi :

Dans un entretien avec Motorsport.com, Marko évoque un "Grand Prix avec un staff réduit. Ils essaient de réduire autant que possible le nombre de personnes des écuries et des fournisseurs, ce qui accroît les chances que ce soit validé. Mais clairement, tout cela ne peut être fait que dans le respect des règles de sécurité [autrichiennes] qui resteront en vigueur à ce moment-là." La Formule 1 respectera évidemment les décrets du gouvernement qui demeureront valides en juillet : "Nous travaillons dur pour nous assurer de faire tout cela main dans la main. Nous avons de bonnes chances."

Concrètement, la Formule 1 arriverait au Red Bull Ring fin juin pour y construire les infrastructures nécessaires, avant de les désinstaller après la deuxième course le 12 juillet. Entre-temps, tout le personnel de la F1 pourrait être logé dans les hôtels détenus par Mateschitz aux alentours. Les membres du paddock seraient ainsi "relativement isolés" de la population, assure Marko : "La communauté de la Formule 1 a peur d'être infectée et veut s'isoler autant que possible. En même temps, c'est bien, car les habitants aussi ont peur d'être infectés. Tout le monde a peur et tout le monde va donc faire extrêmement attention."

Helmut Marko, Consultant, Red Bull Racing

Le personnel serait réduit au minimum au sein de Liberty Media, de la FIA, des organisateurs locaux et des équipes. Il n'y aurait évidemment ni VIP au Paddock Club, ni spectateurs dans les tribunes. Les écuries ont actuellement droit à 60 employés sur place, un chiffre qui pourrait être abaissé à 45. En revanche, il est impératif que 150 commissaires de piste, les commissaires de course, la Croix-Rouge et les pompiers soient présents, soit un total d'au moins 1500 personnes.

"Il faudrait que la Formule 2, la Formule 3 et la Porsche Supercup soient là", ajoute Marko, de manière quelque peu surprenante compte tenu du rôle mineur joué par les courses annexes d'un point de vue économique et médiatique. "C'est un message pour le sport, et c'est notre souhait sportif", insiste l'Autrichien. "Sinon, comment juger un pilote que l'on envisage de titulariser en Formule 1 l'an prochain ? De plus, les jeunes pilotes ont besoin de points et de résultats pour leur Super Licence. Sinon, le plateau de Formule 1 fera l'objet d'un statu quo."

Lire aussi :

Quant aux médias, qui n'auront pas le droit d'envoyer leurs équipes sur place : "Je ne sais pas si certaines histoires en coulisses seront inaccessibles à la télévision à cause des règles strictes, mais peut-être que nous pouvons diffuser les courses annexes à la place."

Il va sans dire que toutes les personnes présentes au circuit devront respecter certaines règles : se tenir à distance des autres, se laver les mains régulièrement, porter un masque et même présenter un certificat de négativité au nouveau coronavirus. Et même si cette double course autrichienne est loin d'être gravée dans le marbre, Marko est convaincu que cela fonctionnerait : "Tout le monde fait globalement preuve de bonne volonté et souhaite que l'événement ait lieu."

partages
commentaires
Stroll : Les nouveaux investisseurs confortent la confiance d'Aston

Article précédent

Stroll : Les nouveaux investisseurs confortent la confiance d'Aston

Article suivant

Silverstone ouvert à des courses à huis clos

Silverstone ouvert à des courses à huis clos
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Lieu Red Bull Ring
Auteur Christian Nimmervoll
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021