De l'ennui pour Vettel, des points pour Stroll

Le Grand Prix de Styrie a été pauvre en action pour Sebastian Vettel et Lance Stroll. L'écurie Aston Martin récolte quatre points et se rapproche de la cinquième place au classement général.

De l'ennui pour Vettel, des points pour Stroll

Nouvelle course, nouvelle arrivée dans les points pour Aston Martin. Comme au Grand Prix de France, les performances de l'écurie britannique n'ont pas été assez bonnes pour placer les deux monoplaces vertes dans le top 10, néanmoins les quatre points inscrits lui permettent de recoller à AlphaTauri au classement général (46 unités contre 44).

Pour Sebastian Vettel, l'intégralité du Grand Prix de Styrie a été passée à naviguer près de la dixième place. Mais le meilleur rythme des Ferrari et le retour de Kimi Räikkönen en fin de parcours l'ont privé des points pour la première fois depuis l'Espagne, au début du mois de mai. Au volant d'une voiture pas assez compétitive pour dépasser ou se défendre, Vettel a connu un dimanche peu palpitant. "C'était assez ennuyeux aujourd'hui parce que j'étais coincé dans le trafic pendant la majorité de la course et je n'étais pas assez rapide", a-t-il admis.

Le Grand Prix de Vettel a pris du plomb dans l'aile dès les qualifications, puisque l'Allemand a été éliminé en Q2 en signant le quatorzième temps de la séance. Bien aidé par le contact entre Charles Leclerc et Pierre Gasly au départ, le quadruple Champion du monde a gagné deux positions "gratuites" dans le premier tour mais s'est retrouvé à la queue d'un petit train où dépasser relevait de l'impossible car tous les pilotes bénéficiaient des effets de l'aspiration et du DRS.

"Évidemment, nous avions besoin de partir un peu plus devant, ça aurait pu changer la course", a continué Vettel. "De notre côté, nous étions coincés dans le train. Nous étions l'une des premières voitures à rentrer au stand et nous n'avions pas assez de vie dans les pneus pour faire la différence à la fin. Donc, ce n'était pas génial et ça ne peut que s'améliorer la semaine prochaine."

Lire aussi :

Lance Stroll a récolté quatre points pour Aston Martin en passant la ligne d'arrivée en huitième position. Du premier au dernier tour, le Canadien a été mis sous pression par Fernando Alonso mais a parfaitement résisté. Carlos Sainz et Charles Leclerc, sur une stratégie différente, ont été les seuls pilotes en mesure de le dépasser sur la piste.

À l'arrivée, le pilote Aston Martin était donc amplement satisfait de sa performance. "Je pense que nous avons obtenu presque tout ce que nous voulions. Le premier tour a été bon, on a dépassé Fernando et ça nous a permis de faire une bonne course. Mais les Ferrari étaient très rapides aujourd'hui. C'est étrange, elles avaient beaucoup plus de rythme [qu'en qualifications]."

Propos recueillis par Adam Cooper

partages
commentaires
Fortunes diverses pour McLaren au GP de Styrie

Article précédent

Fortunes diverses pour McLaren au GP de Styrie

Article suivant

Les notes du Grand Prix de Styrie 2021

Les notes du Grand Prix de Styrie 2021
Charger les commentaires
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021
Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1 Prime

Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1

Sur le circuit de Silverstone, théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a dévoilé un modèle à l'échelle 1 d'une monoplace répondant à la réglementation de la saison 2022.

Formule 1
16 juil. 2021