Gasly frustré après une course qui n'a pas duré "plus d'un virage"

Pierre Gasly a été contraint à l'abandon dès le premier tour du Grand Prix de Styrie, après un accrochage avec Charles Leclerc.

Gasly frustré après une course qui n'a pas duré "plus d'un virage"

Solide en qualifications sur le Red Bull Ring samedi, Pierre Gasly s'élançait depuis une sixième position prometteuse pour le Grand Prix de Styrie. Malheureusement pour le Français, l'épreuve a tourné court ce dimanche après un premier tour qui s'est très mal passé pour lui. 

Deux contacts successifs avec Charles Leclerc, au premier virage puis dans la deuxième ligne droite, auront eu raison des espoirs du Français, qui a ensuite crevé à l'arrière gauche puis ramené définitivement au stand une AlphaTauri meurtrie. Pour la première fois depuis le Grand Prix de Bahreïn, en ouverture du championnat, il n'inscrira donc pas le moindre point ce week-end.

"C'est sûr que c'est extrêmement frustrant de ne pas pouvoir faire la course", déplore Gasly au micro de Canal+. "On a fait un super week-end jusqu'à aujourd'hui, ça n'a pas été simple, on n'a pas fait la FP2, on arrive à se qualifier et je pense qu'en regardant ce qui se passe aujourd'hui, à part Norris, derrière Norris il y avait la place au moins de se bagarrer pour des gros points. Malheureusement on n'aura même pas fait plus d'un virage."

Lire aussi :

Les commissaires n'ont pas ouvert d'enquête sur les incidents de ce premier tour, et Gasly ne veut pas s'attarder sur la recherche d'un fautif. S'il a revu une partie des images et se fera son opinion plus tard avec d'autres ralentis, il ne tient pas à l'exprimer. 

"Honnêtement, ça ne changera pas ce qui s'est passé", explique-t-il. "Je n'ai pas revu encore toutes les images mais en tout cas on n'a pas fait la course et ça c'est sûr que c'est vraiment extrêmement dommage."

La principale préoccupation du Français est de rebondir dès la semaine prochaine, toujours à Spielberg, afin de gommer cet incident de parcours qui vient mettre fin à une présence régulière de six Grands Prix consécutifs dans le top 10.

"On sait très bien à quel point c'est important de marquer à toutes les courses", insiste Gasly. "La performance est présente et voilà, aujourd'hui je pense qu'on a fait tout ce qu'on devait faire jusqu'à la course. Il faudra retenir le positif et essayer d'améliorer encore les choses pour le week-end prochain, essayer d'aller chercher des points et faire du mieux possible."

partages
commentaires
LIVE F1 - Suivez le Grand Prix de Styrie en direct

Article précédent

LIVE F1 - Suivez le Grand Prix de Styrie en direct

Article suivant

Russell : "Je ne sais vraiment pas quoi penser ou dire"

Russell : "Je ne sais vraiment pas quoi penser ou dire"
Charger les commentaires
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021
Pourquoi Alfa Romeo a choisi Bottas comme leader Prime

Pourquoi Alfa Romeo a choisi Bottas comme leader

Valtteri Bottas a beau avoir perdu son baquet chez Mercedes, sa carrière en Formule 1 ne va pas s'arrêter là. La victoire va s'éloigner, mais le Finlandais va pouvoir se dédier à un nouveau projet passionnant où il va prendre de l'envergure : celui d'Alfa Romeo Racing, dont le directeur Frédéric Vasseur nous explique le rôle que va jouer son nouveau pilote.

Formule 1
7 sept. 2021