Les teams britanniques s'unissent pour la fabrication de respirateurs

Un collectif de sept écuries basées en Grande-Bretagne travaille afin d'aider le gouvernement britannique à combattre les effets de la pandémie de COVID-19 en mutualisant leurs ressources et leur travail au sein de "Project Pitlane".

Les teams britanniques s'unissent pour la fabrication de respirateurs

Les sept structures que sont Mercedes, Red Bull, McLaren, Renault, Racing Point, Haas et Williams et leurs "branches technologiques", ont répondu à l'appel du gouvernement britannique afin d'aider la production d'équipement médical nécessaire en urgence. Cela comprend notamment la fabrication de respirateurs, ou de pièces de respirateurs, qui sont cruciaux pour soigner les gens qui souffrent de détresse respiratoire en raison du COVID-19.

La coopération entre les équipes avait déjà été annoncée vendredi dernier, et le communiqué de la Formule 1 publié ce vendredi soir explique qu'en une semaine, le collectif a fait "des progrès significatifs en définissant et coordonnant sa réponse à l'appel du gouvernement britannique". La F1 a annoncé que le "Project Pitlane" allait travailler pour fournir de l'assistance dans trois domaines clés de la réponse industrielle à la pandémie.

Lire aussi :

"Ces axes de travail varient dans leur portée, allant de la rétro-ingénierie des dispositifs médicaux existants, à l'aide dans la mise à l'échelle de la production des modèles de respirateurs existants dans le cadre du consortium VentilatorChallengeUK, en passant par la conception rapide et la fabrication de prototypes d'un nouveau dispositif en vue de sa certification et de sa production ultérieure", peut-on lire dans le communiqué F1.

"Dans chaque cas, le Project Pitlane mettra en commun les ressources et les capacités de ses équipes membres pour obtenir le meilleur résultat, en se concentrant sur les compétences essentielles de l'industrie de la F1 : conception rapide, fabrication de prototypes, essais et assemblage qualifié. La capacité unique de la F1 à répondre rapidement aux défis techniques et technologiques permet au groupe d'apporter une valeur ajoutée à la réponse de l'industrie de l'ingénierie au sens large."

"Le Project Pitlane va maintenant se concentrer sur la coordination et la réponse aux défis clairs qui ont été fixés. Les sept équipes restent prêtes à apporter leur soutien dans d'autres domaines nécessitant des réponses technologiques rapides et innovantes aux défis uniques posés par la pandémie de COVID-19."

La Formule 1 semble également travailler dans le cadre du Project Pitlane, avec l'implication de Pat Symonds et de l'équipe technique dans ce processus.

partages
commentaires
Comment la F1 a évité sa saison la plus coûteuse

Article précédent

Comment la F1 a évité sa saison la plus coûteuse

Article suivant

Photos - Les Safety Cars de la F1

Photos - Les Safety Cars de la F1
Charger les commentaires
Pourquoi la F1 doit abolir le point du meilleur tour Prime

Pourquoi la F1 doit abolir le point du meilleur tour

Ce concept est imparfait depuis que la Formule 1 l'a réadopté en 2019, et chaque semaine qui passe tend à montrer qu'accorder un point pour le meilleur tour en course est une mauvaise idée.

Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Formule 1
22 juin 2021
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021