Les F1 2021 seront aussi rapides qu'en 2020, selon Pirelli

Pour Pirelli, il est clair que les monoplaces 2021, censées avoir été ralenties par les nouvelles règles, seront en réalité aussi rapides que les F1 2020.

Les F1 2021 seront aussi rapides qu'en 2020, selon Pirelli

En vue de la saison 2021, la F1 a décidé d'un gel réglementaire, dans le contexte des mesures de réduction des coûts faisant suite au déclenchement de la pandémie de COVID-19. Mais courant 2020, la FIA a également décidé d'instaurer de nouvelles restrictions ayant pour but de réduire l'appui global de 10%, afin de générer moins de charge pour des pneus qui devaient initialement être maintenus une saison de plus.

Finalement, les pneus ont été modifiés entre 2020 et 2021, avec des caractéristiques qui laissaient penser qu'ils allaient également participer au ralentissement des monoplaces. Mais d'après les données récoltées par Pirelli, le manufacturier de la discipline, ni les pneus, ni la découpe du fond plat, ni l'interdiction des ouvertures dans cette zone, ni la réduction d'éléments aéro au niveau du diffuseur et des écopes de frein arrière n'ont suffi à empêcher les équipes d'être déjà très proches des performances de la dernière campagne.

Profitez de notre offre exclusive :

Le temps de 1'28"960 réalisé par Max Verstappen lors de la troisième journée des tests de Sakhir était déjà quasiment au niveau du rythme affiché en essais lors du Grand Prix de Bahreïn 2020. Mais, étant donné que les niveaux d'essence et les réglages moteur ne sont pas connus, et que les pilotes attaquent rarement au maximum lors des essais hivernaux, il y a clairement encore plus de rythme à débloquer.

"La différence par rapport à l'année dernière est très, très, très faible", a ainsi déclaré le responsable de la compétition de Pirelli, Mario Isola. "J'ai essayé de faire des calculs sur les temps au tour par rapport à l'année dernière et c'est pourquoi je vous dis que, si nous tenons compte du fait que la piste n'était probablement pas en parfaite condition, ainsi que de la réduction de l'appui, et du niveau de carburant, donc en prenant compte les temps au tour corrigés par rapport au carburant, je crois que nous n'allons pas voir un écart de temps au tour ou une différence de performance réduite par rapport à l'année dernière."

L'analyse des performances et des forces subies par les pneus le week-end dernier permettent au technicien italien de juger que les écuries ont déjà récupéré environ la moitié de l'appui perdu par rapport à 2020. "Je pense que par rapport au plan initial qui prévoyait une réduction de l'appui aérodynamique de l'ordre de 10%, les équipes ont travaillé sur les modifications et la situation actuelle est probablement une réduction de l'appui aérodynamique de l'ordre de 4 à 5%."

En dépit de ce rythme déjà plus important que prévu, Pirelli assure que les pneus 2021 tiendront la charge, car plus robustes que leurs prédécesseurs sans avoir à augmenter drastiquement les pressions. Le manufacturier a même eu suffisamment confiance en ses gommes pour abaisser la pression minimum à l'arrière de 1,5 psi par rapport au premier jour.

Lire aussi :

"Je ne suis pas surpris par la quantité d'appui qu'elles [les équipes] ont pu récupérer avant même le début de la saison, car nous savons qu'elles sont très douées pour cela", a ajouté Isola. "Je suis également heureux que nous ayons décidé l'année dernière, avec la FIA, la F1 et les équipes, de travailler dans deux directions parallèles : l'une pour réduire l'appui sur les voitures et l'autre pour trouver une structure [de pneus] capable de faire face aux charges supplémentaires qui vont probablement se produire dans la deuxième partie de la saison."

"Donc, malgré la situation difficile que nous avons connue avec COVID, nous avons pris la bonne décision et, en travaillant en parallèle, nous avons maintenant un produit qui est plus robuste et des voitures qui sont probablement aussi rapides que l'année dernière. Je suis convaincu que la nouvelle construction, et je m'appuie sur les données que nous avons de notre département de test indoor, est plus résistante. C'est pourquoi nous avons décidé de l'introduire."

partages
commentaires
Quand la légende Murray Walker revenait sur sa carrière

Article précédent

Quand la légende Murray Walker revenait sur sa carrière

Article suivant

Vettel juge injustes les critiques adressées à Stroll

Vettel juge injustes les critiques adressées à Stroll
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021