La F1 laisse entendre qu'elle pourrait quitter Silverstone

partages
commentaires
La F1 laisse entendre qu'elle pourrait quitter Silverstone
Par : Scott Mitchell
8 nov. 2018 à 13:45

Directeur commercial de la Formule 1, Sean Bratches laisse entendre que le Grand Prix de Grande-Bretagne pourrait quitter Silverstone afin de préserver l'avenir de la course.

L'an dernier, les dirigeants de Silverstone ont activé une clause de rupture présente dans leur contrat, établie par les anciens propriétaires de la Formule 1, et l'édition 2019 du Grand Prix sera la dernière selon l'accord actuel. Il n'y a pas eu d'avancée quant à la négociation d'un nouvel accord, du moins publiquement.

Liberty Media, qui détient la F1 depuis la fin de l'année 2016, a déclaré souhaiter préserver les courses historiques comme le Grand Prix de Grande-Bretagne, mais a également annoncé son intention d'en organiser une à Miami et a confirmé que le Vietnam allait rejoindre le calendrier en 2020.

Lire aussi :

Dans une interview publiée par la F1, il est demandé à Sean Bratches s'il est possible qu'un Grand Prix historique comme la Grande-Bretagne ou l'Italie soit organisé sur un circuit urbain plutôt qu'à Silverstone et à Monza.

"Nous sommes une entité vieille de 68 ans, et la nature de la Formule 1 est son aspect dynamique", répond Bratches. "Silverstone a été le premier Grand Prix, mais nous n'avons pas couru à Silverstone pendant ces 68 années. La course a eu lieu à Brands Hatch et sur d'autres circuits. Rien n'est immuable dans ce sport, quant aux endroits où nous courons."

"Nous accordons beaucoup d'importance à certaines courses et faisons notre possible pour les préserver, mais nous sommes un business. Nous sommes une entreprise avec beaucoup d'actionnaires et de parties prenantes, et essayons de concilier ce qui est le meilleur pour les fans et la prospérité de notre compagnie."

Sebastian Vettel, Ferrari SF71H

Sebastian Vettel, Ferrari SF71H

Photo de: JEP / LAT Images

Survol aérien

Survol aérien

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Le Grand Prix de Grande-Bretagne a toujours été présent au calendrier depuis la création du Championnat du monde de Formule 1 en 1950. Silverstone accueille la course en continu depuis 1987, ayant alterné avec Brands Hatch pendant plus de deux décennies auparavant.

C'est actuellement le seul circuit capable d'accueillir la F1 au Royaume-Uni : Brands Hatch et Donington (où a été organisé le Grand Prix d'Europe 1993) ne sont pas au niveau requis. En revanche, Christian Horner a déclaré en juillet dernier que Liberty souhaitait toujours organiser une course à Londres.

Bratches se montre clair sur l'attrait des courses urbaines, puisqu'elles placent la Formule 1 dans des zones très peuplées. C'est pourquoi la course de Hanoï rejoindra Monaco, Singapour et Bakou dans la liste de manches organisées en ville.

"Il y a trois aspects", énumère-t-il. "Primo, nous voulons préserver les courses historiques, elles sont très importantes pour la Formule 1 et sont très importantes pour les fans. Je parle des Silverstone, Spa et autres Monza. Secundo, il y a des courses urbaines et semi-urbaines, où nous courons dans des parcs et dans les rues, comme Melbourne, Montréal et Mexico.  Tertio, il y a les circuits automobiles permanents tels que Shanghai, Austin et Bahreïn. Ensuite, nous essayons de trouver de nouvelles courses urbaines, donc celle-ci [le Vietnam, ndlr] est une nouvelle étape de notre vision."

Article suivant
Ericsson s'attendait à rester titulaire chez Sauber

Article précédent

Ericsson s'attendait à rester titulaire chez Sauber

Article suivant

Exprimez-vous sur tous les sujets F1 avec l’application Motorsport Fans

Exprimez-vous sur tous les sujets F1 avec l’application Motorsport Fans
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Auteur Scott Mitchell
Type d'article Actualités