"Un énorme résultat d'équipe" pour Force India

De solides qualifications de l'équipe Force India permettent à Ocon et Pérez d'espérer remettre les pendules à l'heure avec une moisson de points, dimanche.

"Un énorme résultat d'équipe" pour Force India
Esteban Ocon, Force India VJM11 Mercedes
Sergio Perez, Force India VJM11 Mercedes, devant Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Esteban Ocon, Force India VJM11
Arrêt au stand de Sergio Perez, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India VJM11 Mercedes
Sergio Perez, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India VJM11
Arrêt au stand pour Esteban Ocon, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India VJM11

C’était un point presque tenu pour acquis l’an dernier, mais les choses avaient été plus compliquées jusqu’à présent. Les qualifications du Grand Prix d’Azerbaïdjan ont replacé Force India avec deux autos qualifiées en Q3 pour la première fois de cette saison 2018.

Esteban Ocon et Sergio Pérez partiront respectivement depuis la septième et la huitième positions de la grille de départ, dimanche, en partie grâce à un petit extra de performance moteur alloué par Mercedes depuis ce week-end.

Ravi, Ocon, qui n’a inscrit pour l’heure qu’un unique point au championnat avec sa dixième place bahreïnie, attend désormais une confirmation en course, après avoir déjà affiché un rythme solide lors des essais libres.

"Je pense que c'est un très bon week-end," se réjouit le Français. "P3 pour Sergio en EL1 et puis P7 pour nous en EL2, c'est un week-end très solide. La voiture s'est bien améliorée, et elle mérite d'être là : l'équipe travaille très dur. Je pense qu'on a le rythme globalement sur les longs relais, mais il y a beaucoup d'opportunités ici pour gagner ou pour perdre ! Il faut donc faire attention à ce qu'on fait en course", conclut-il, conscient du fait que la voiture de sécurité et les incidents de course seront potentiellement les éléments déterminants du Grand Prix.

"Une énorme opportunité"

Même son de cloche chez Pérez, enthousiasmé par le fait d’enfin pouvoir se projeter vers une course pouvant se conclure par une moisson de points digne du rang de l’équipe ayant bouclé le championnat 2017 en quatrième position. Le Mexicain, lui, n’a pas encore débloqué son compteur après les trois premières courses de la saison.

"C'est un énorme résultat d'équipe, quand on voit l'écart avec les Renault et les autres, on était les plus rapides du milieu de peloton", se réjouit-il. L’instinct de compétiteur revient cependant vite : même s’il a frôlé le pire avec une sortie dans les échappatoires en Q2, Pérez aurait aimé prendre le meilleur sur son équipier, à qui il n’a concédé que deux centièmes de secondes sur son temps de référence.

"Je suis un peu déçu, l'écart est si proche avec mon équipier et Räikkönen, mais bon, je n'ai pas eu un seul tour clair jusqu'en Q3, donc ce n'était pas la préparation idéale. Mais je suis très content qu'on l'ait fait. C'était difficile avec le vent de dos. On sait que demain est une énorme opportunité pour nous de marquer pas mal de points pour l'équipe. Ce sera un premier relais très intéressant, on est sur le 'mauvais' pneu, tout le monde dans le top 3 et les gens derrière iront sûrement en supertendres. Demain, ça sera une autre piste, plus fraîche, le vent va augmenter en vitesse."

Quant à savoir si un podium est accessible ? "Sur le papier non, mais tout peut arriver à Bakou !" 

partages
commentaires
En pole, Vettel prévoit une course "intense"

Article précédent

En pole, Vettel prévoit une course "intense"

Article suivant

Ricciardo touche le mur mais s'offre la deuxième ligne

Ricciardo touche le mur mais s'offre la deuxième ligne
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021