Ferrari installe un bâtiment réservé à Haas à Maranello

La Scuderia Ferrari procède à l'installation dans son centre de Maranello d'une plateforme (ou hub) Haas avec le personnel du constructeur italien censé travailler avec l'équipe américaine à partir de 2021.

Ferrari installe un bâtiment réservé à Haas à Maranello

L'instauration en Formule 1 d'un plafond de dépenses va obliger les grosses écuries à redéployer une partie de leur personnel clé. Pour Ferrari, cela va se traduire notamment par l'arrivée chez ses clients d'employés de la marque.

La Scuderia a déjà annoncé plus tôt ce mois-ci que Simone Resta, son responsable de l'ingénierie du châssis, passerait chez Haas dans un rôle encore indéterminé. Mais cela ne s'arrêtera pas là, avec des transferts supplémentaires qui vont être finalisés dans les prochains jours.

Ainsi, une "plateforme" séparée est mise en place près de l'usine Ferrari où ce personnel pourra uniquement travailler pour Haas. "Ces personnes seront à Maranello dans un bâtiment totalement séparé de la Scuderia Ferrari", a expliqué Mattia Binotto, directeur de la structure italienne. "Ils n'auront pas accès aux bâtiments de la Scuderia Ferrari. C'est séparé et ils y resteront."

Lire aussi :

Malgré cette organisation revue, Binotto assure que la relation avec Haas restera la même et qu'une telle installation ne servira pas à mettre des idées en commun, ce qui pourrait aller à l'encontre de la réglementation. "Pour nous, ce sont des clients. Certains de nos employés vont rejoindre leur équipe, et je pense que c'est une grande opportunité pour eux. C'est une grande opportunité, parce que je pense qu'en faisant cela, cela peut renforcer leur organisation, et leur organisation technique."

"C'est quelque chose qui était nécessaire pour nous, parce que nous avons dû réduire notre organisation actuelle pour respecter les limites du plafond budgétaire. Mais Haas est quand même une équipe totalement indépendante, par rapport à Ferrari. Ce n'est pas une équipe junior et nous n'échangeons pas d'informations au-delà de ce qui est possible dans le règlement."

Une manière pour Ferrari d'éviter d'avoir à libérer des employés, au risque de les voir renforcer des équipes rivales. "Si je peux choisir et que je dois réduire mon organisation, je suis certainement plus heureux de savoir que ces gars rejoignent l'équipe Haas et la renforcent, au lieu d'être simplement sur le marché et disponibles pour les autres équipes. C'est certainement ainsi que nous envisageons les collaborations."

partages
commentaires

Voir aussi :

Écarter Albon pour Pérez, la victoire "des faits" sur "l'émotion"
Article précédent

Écarter Albon pour Pérez, la victoire "des faits" sur "l'émotion"

Article suivant

Steiner : Fittipaldi a montré qu'il "peut faire du bon travail" en F1

Steiner : Fittipaldi a montré qu'il "peut faire du bon travail" en F1
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021