Loin de Ferrari et Mercedes, Red Bull sans illusion ni surprise

Alors que le Grand Prix de Bahreïn s'était avéré prometteur, Red Bull n'est pas dans le coup à Sotchi. Pire, l'écart est abyssal entre les RB13 et le quatuor de tête composé des Ferrari et Mercedes.

Loin de Ferrari et Mercedes, Red Bull sans illusion ni surprise
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Christian Horner, directeur d'équipe, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13

Cinquième des qualifications, Daniel Ricciardo affiche ainsi un déficit de 1"7 sur le poleman Sebastian Vettel. Néanmoins, ce différentiel ne surprend pas dans les rangs de l'écurie de Milton Keynes, qui s'attendait à souffrir énormément sur le tracé russe.

"Si l'on regarde l'année dernière, je crois que nous étions à deux secondes", rappelle à Motorsport.com Christian Horner, team principal de Red Bull Racing. "Je crois donc que ce circuit met en lumière nos faiblesses. Nous avons encore beaucoup de travail à faire. Cinquième, c'est en fait notre meilleure position sur la grille depuis que nous venons sur ce circuit. Cela démontre encore que c'est loin d'être le tracé où nous sommes les plus forts."

Deuxième représentant Red Bull sur la grille, au septième rang, Max Verstappen ne possède que trois dixièmes d'avance sur la Renault de Nico Hülkenberg. Alors que Helmut Marko, consultant spécial de Red Bull, aurait évoqué dans la presse allemande la possibilité que l'écurie du constructeur français utilise une spécification moteur différente, Christian Horner relativise la rumeur.

"Nous espérons que ce n'est pas le cas. Je serais très surpris si ça l'était", lance-t-il. "Nous avons vu assez souvent que la Renault était bonne en qualifications, et moins en course. Il faut faire l'équilibre entre les deux éléments, les qualifications et la course. Sans faire d'erreur, nous devons travailler sur le châssis, mais ici, c'est un circuit où le moteur compte avant tout."

L'objectif réaliste de Ricciardo

Dimanche, Daniel Ricciardo se concentrera avant tout sur le fait de conserver la position qui est la sienne sur la grille. L'Australien n'imagine pas un instant venir troubler la quiétude du match à quatre devant lui.

"Nous savions que nous ne pouvions pas faire mieux que cinquième", assure-t-il. "Je suis content d'être la meilleure Red Bull. Je ne pouvais pas faire mieux. L'écart de temps est immense, mais nous savons que ce circuit n'est pas notre force. Nous pouvons espérer rester dans le top 5, c'est un objectif réaliste. Il y aura probablement une bataille entre Mercedes et Ferrari, espérons que la lutte pour la victoire sera passionnante."

Propos recueillis par Adam Cooper

partages
commentaires
Hamilton : "Je n'étais pas à mon optimum"

Article précédent

Hamilton : "Je n'étais pas à mon optimum"

Article suivant

Massa montre que "l'âge n'est qu'un nombre !"

Massa montre que "l'âge n'est qu'un nombre !"
Charger les commentaires
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021