La FIA interdit les ralentissements excessifs pour limiter les risques

Michael Masi a publié une nouvelle version de ses notes avec l'objectif d'éviter des situations potentiellement dangereuses lors des derniers essais libres et des qualifications au Grand Prix d'Arabie saoudite.

La FIA interdit les ralentissements excessifs pour limiter les risques

Les premiers essais du Grand Prix d'Arabie saoudite ce vendredi ont permis de constater que le circuit de Djeddah, qui compte parmi les vitesses moyennes les plus élevées de la saison sur un seul tour malgré son caractère urbain, est particulièrement dangereux en raison du rythme qu'atteignent les Formule 1 alors qu'elles abordent des sections étroites et en aveugle.

Cela est tout particulièrement vrai dans la dernière portion du tour, où des pilotes lancés à l'assaut du chronomètre ont été obligés de slalomer entre les voitures qui préparaient un tour ou s'apprêtaient à rentrer au stand.

Lors du briefing des pilotes ce vendredi soir, la question a été centrale dans les discussions entre les pilotes et le directeur de course Michael Masi. Ce dernier a mis à jour ses fameuses Notes pour tenir compte de cette donne et tenter d'éviter le situations très dangereuses si deux monoplaces venaient à entrer en collision, au vu du différentiel de vitesse.

Désormais, toute la section entre le virage 23 et le virage 25 est sacralisée, et les pilotes devront donc ne pas ralentir de façon excessive dans cette zone. "Tout pilote ayant l'intention de créer un écart devant lui afin d'effectuer un tour clair ne doit pas essayer de le faire entre le virage 23 et le virage 25. Tout pilote vu en train de le faire sera signalé aux commissaires sportifs comme étant en infraction avec l'Article 27.4 du Règlement Sportif", peut-on ainsi lire dans la nouvelle version du document de la direction de course.

L'article cité du Règlement Sportif dispose qu'"à aucun moment, une voiture ne peut être pilotée sans raison à une vitesse lente, de façon erratique ou d'une manière qui pourrait être considérée comme potentiellement dangereuse pour les autres pilotes ou toute autre personne".

Cela n'exclut pas la possibilité de procéder à un ralentissement dans les deux derniers virages du circuit, qui se trouvent toutefois dans une section un peu plus dégagée en termes de visibilité.

Lire aussi :
partages
commentaires
Alonso : La F2 montrera s'il est possible de dépasser
Article précédent

Alonso : La F2 montrera s'il est possible de dépasser

Article suivant

EL3 - Verstappen prend l'avantage au crépuscule

EL3 - Verstappen prend l'avantage au crépuscule
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021