Force India : Pérez n'est pas "dangereux"

Force India a défendu son pilote suite à l'accrochage survenu à Monaco avec Daniil Kvyat. L'épisode a coûté une place dans les points aux deux hommes, mettant notamment un terme à la série d'arrivées consécutives dans le top 10 pour Pérez.

En fin de Grand Prix à Monaco, Sergio Pérez disposait de pneus neufs lui permettant d'attaquer, ce dont il a voulu profiter afin de poursuivre sa remontée. Au 72e tour, le Mexicain a porté une attaque sur Daniil Kvyat, se jetant à l'intérieur au virage de La Rascasse. Le contact entre la Force India et la Toro Rosso n'a pas pu être évité, contraignant le Russe à abandonner, tandis que Pérez a dû repasser par les stands pour finalement terminer 13e.

À l'issue de la course, Kvyat n'a pas caché sa colère envers Pérez, tandis que ce dernier a été tenu responsable de l'accrochage par les commissaires, lui infligeant dix secondes de pénalité sur son temps de course. Si Force India a vu sa série d'entrées dans les points prendre fin à cause de cet incident, l'équipe indienne apporte son soutien franc et entier à son pilote ainsi qu'à l'état d'esprit offensif qu'il a affiché.

"Il attaque fort mais il n'est pas dangereux", explique Otmar Szafnauer, directeur de l'exploitation de Force India. "Il fait généralement les bons dépassements. Il a doublé Stroll, Palmer, Vandoorne, et il a essayé sur Kvyat. Il a probablement dépassé plus que n'importe qui d'autre [à Monaco], trois sur quatre avec succès."

Aux yeux de Szafnauer, la tentative de dépassement de Pérez sur Kvyat, qualifiée par le Russe de manœuvre désespérée, est d'abord née de l'espace trop important laissé par le pilote Toro Rosso dans le virage de La Rascasse.

"Pour moi, Kvyat a laissé la porte ouverte et l'a ensuite refermée sur Checo", estime-t-il. "Ça a aussi ruiné la course de Checo. Et je pensais que la FIA avait dit récemment : 'Laissons-les courir'. Ils ne l'ont pas fait ? C'est un nouveau décret. Pour moi, c'était un incident de course. La porte était ouverte puis s'est refermée. Ça a ruiné la course de Checo, c'est une punition suffisante. Je ne sais pas pourquoi Toro Rosso voulait autre chose."

"Oui, ça a ruiné la course de Kvyat, mais on ne laisse pas la porte largement ouverte. On prend La Rascasse comme il le faudrait, la même trajectoire que tout le monde, et comme ça, ça n'arrive pas. Les fans veulent-ils voir ce genre de choses ? Je le pense. Je l'espère."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Circuit Monte Carlo
Pilotes Sergio Pérez , Daniil Kvyat
Équipes Force India
Type d'article Actualités
Tags otmar szafnauer, pilotage