Gutiérrez : "Les rookies vivent une période difficile"

Débutant en Formule 1 en 2013, Esteban Gutiérrez aura vécu un baptême du feu délicat chez Sauber avec notamment une première partie de saison très compliquée, qui lui a souvent valu d'être critiqué

Débutant en Formule 1 en 2013, Esteban Gutiérrez aura vécu un baptême du feu délicat chez Sauber avec notamment une première partie de saison très compliquée, qui lui a souvent valu d'être critiqué.

Peu à peu, le Mexicain a amélioré ses résultats, jusqu'à décrocher ses premiers points en Grand Prix à Suzuka avec une 7e place à la clé. Il est revenu sur la difficulté d'être un pilote débutant dans la F1 moderne et pointe du doigt la nécessité d'améliorer les choses pour les futurs rookies, surtout avec les lourds changements de réglementation qui se profilent pour 2014.

"Il faut trouver le bon compromis pour continuer à courir et aussi pour que l'équipe trouve ses priorités à certains moments", a expliqué Gutiérrez. "Les rookies vivent une période difficile comme on a pu le voir cette année et l'année dernière. Et l'année prochaine, cela va être un véritable challenge avec les nouvelles pièces et les nouvelles règles, plus de choses à réfléchir et beaucoup de choses sur quoi se concentrer pour les équipes en-dehors du développement du pilote. C'est donc important d'avoir l'expérience et le bon état d'esprit pour aborder l'année prochaine car c'est un défi."

Pour le moment, deux débutants ont déjà été confirmés pour l'année prochaine : Kevin Magnussen chez McLaren et Daniil Kvyat chez Toro Rosso.

A l'heure actuelle, Gutiérrez n'a pas été confirmé chez Sauber et il ne dispose toujours pas d'un baquet pour 2014. Souvent critiqué, il a confié avoir vécu des moments très difficiles à gérer au sein de l'équipe suisse, principalement durant l'été en raison des ennuis financiers, mais également à cause du manque de moyens techniques.

"De l'extérieur, les gens ne se rendent pas compte de la réalité de la situation et de ce qui se passe réellement. Chez Sauber, nous n'avons pas de simulateur, ce qui rend les choses difficiles : ce n'est pas comme les autres équipes qui ont un simulateur et où l'ont peut travailler différentes techniques de pilotage. La situation n'a pas été facile avec toutes les polémiques en milieu de saison, avec la situation économique de l'équipe et la pression. En tant que rookie, cela m'a demandé beaucoup d'énergie."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Esteban Gutiérrez , Kevin Magnussen , Daniil Kvyat
Équipes McLaren , Toro Rosso , Sauber
Type d'article Actualités