Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Hamilton et Bottas demandent un calendrier épargné par la politique

partages
commentaires
Hamilton et Bottas demandent un calendrier épargné par la politique
Par :
17 juil. 2019 à 16:30

Lewis Hamilton et Valtteri Bottas espèrent que les conseils des pilotes pourront améliorer la sélection de circuits en Formule 1, et éviter des courses organisées pour "des raisons purement politiques et financières".

Le récent Grand Prix de France, très critiqué, a été suivi par deux courses passionnantes en Autriche et en Grande-Bretagne, les circuits du Red Bull Ring et de Silverstone produisant régulièrement des batailles divertissantes.

Pour Lewis Hamilton, certes favorable à l'arrivée de nouvelles courses au calendrier, de meilleures décisions peuvent être prises quant aux tracés, bien que les options soient parfois limitées : "Nous savons mieux que quiconque sur quels circuits nous pouvons dépasser et sur lesquels nous ne le pouvons pas. Je ne sais pas qui fait la sélection, et je sais qu'ils n'ont pas forcément une tonne de circuits qui peuvent accueillir un Grand Prix dans chaque pays, mais il y en a qu'ils choisissent pour l'avenir et sur lesquels les courses ne vont pas être géniales ; certains qui sont au calendrier ne sont pas géniaux."

Lire aussi :

Silverstone et le Circuit des Amériques font partie des favoris de Hamilton, car "on peut suivre" les autres voitures et ils sont "spectaculaires" de par leurs virages rapides. "Mais après, il y en a où l'on ne peut pas se suivre, et c'est comme un train. Que préfère-t-on ? Avoir une course dans ces pays pour le simple fait d'avoir une course, ou veut-on une super course comme celle-ci [à Silverstone] ? Si oui, nous devons étudier les différentes options dans ces pays."

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, et le poleman Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1

Valtteri Bottas est du même avis : "Je suis sûr qu'un grand nombre de circuits au calendrier sont là pour des raisons purement politiques et financières, plutôt que de chercher à savoir s'ils sont bien pour les courses. En ce qui nous concerne, ce n'est pas agréable. Nous adorons les courses. Tout le monde adore les belles courses, c'est donc ainsi que ça devrait être."

Les pilotes ont davantage leur mot à dire alors que la réglementation 2021 est en train d'être finalisée, et Hamilton comme Bottas espèrent que l'unification du GPDA (Association des Pilotes de Grand Prix) leur permettra de donner leur opinion sur les circuits également.

Lire aussi :

"Nous pouvons participer aux débats là-dessus", indique le Britannique. "Nous sommes là pour aider à améliorer la F1. Cela ne nous dérange pas d'organiser les Grands Prix dans ces différents pays, mais s'ils sont ouverts à l'idée de changer ou d'adapter certains circuits, nous devrions étudier ça."

"Comme l'a dit Lewis, en tant que GPDA, nous avons très envie de donner notre avis, car nous sommes dans la voiture", renchérit Bottas. "Nous savons exactement quel type de circuit il nous faut pour avoir de belles courses. Nous avons la sensation. Nous serions donc très, très heureux d'aider."

Valtteri Bottas, Mercedes AMG W10, devant Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10
Article suivant
Honda prend au sérieux le problème enduré par Verstappen

Article précédent

Honda prend au sérieux le problème enduré par Verstappen

Article suivant

Budgets capés : "La seule façon" pour McLaren de revenir à l'avant

Budgets capés : "La seule façon" pour McLaren de revenir à l'avant
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton Boutique , Valtteri Bottas Boutique
Auteur Benjamin Vinel