Hamilton est conscient de faire face à "l'impossible"

partages
commentaires
Hamilton est conscient de faire face à
Par : Basile Davoine
21 nov. 2016 à 12:46

Lewis Hamilton le sait, il n'a pas son destin entre les mains pour le dernier Grand Prix de la saison, où se disputera le titre mondial entre lui et son coéquipier Nico Rosberg.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid mène devant son coéquipier Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, célèbre son podium
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Podium: le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Le podium : Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 with team et le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid, fête sa victoire dans le parc fermé

Avant cet ultime affrontement, Nico Rosberg compte 12 points d'avance sur Lewis Hamilton, bien que ce dernier se soit imposé lors des trois derniers Grands Prix. Une série qui lui a permis de maintenir l'espoir, mais qui le laisse dans une situation qu'il ne maîtrise pas pour cette finale.

En effet, une troisième place suffirait à Rosberg pour être titré à Abu Dhabi, peu importe le classement final de Hamilton. À l'inverse, une victoire ne garantirait donc rien au triple champion du monde pour décrocher un quatrième sacre. Avec ces données en tête, il fera tout son possible pour n'avoir aucun regret. 

"Ça n'a pas été une saison parfaite, et je suis confronté à quelque chose d'assez impossible, peu importe ce que je fais ce week-end", estime Hamilton. "Mais je ne peux pas et je n'abandonnerai pas. On ne sait jamais ce qui peut se passer, tout aussi improbable que ça puisse paraître. Je serai fier de moi et de ce que j'ai accompli tant que j'aurai le sentiment d'avoir tout donné."

"Peu importe ce qui se passe, je suis fier de tous ceux qui ont fait partie des succès que nous avons partagés ces dernières années. J'aborde ce week-end comme n'importe quelle autre course. Je veux gagner et je donnerai tout pour terminer la saison au mieux."

Pour Rosberg, leader du championnat avec l'étiquette de favori, il n'est pas question non plus de changer d'approche et de réfléchir au résultat qui suffirait pour être titré.

"Au Brésil, après la course, je plaisantais en disant que j'allais encore prendre les choses course après course", explique l'Allemand. "Mais plus j'y pense et plus je me dis que ce n'est pas si fou."

"Je dois aborder cette course comme n'importe quelle autre. Faire du bon travail lors d'un week-end de Grand Prix est toujours un défi. Rien n'est facile dans ce sport, alors ce ne sera pas différent et je dois tout donner pour signer un bon résultat."

Article suivant
Ecclestone veut deux courses par Grand Prix

Article précédent

Ecclestone veut deux courses par Grand Prix

Article suivant

La Malaisie va renoncer à son Grand Prix

La Malaisie va renoncer à son Grand Prix
Charger les commentaires