Hamilton : "Nous ne devons pas perdre Ferrari de vue"

Peu satisfait de sa matinée d'essais à Barcelone, le triple Champion du monde se méfie de Red Bull et Ferrari, désignant même la Scuderia comme un favori logique cette saison.

Lewis Hamilton s'est chargé de débuter la deuxième semaine d'essais de Mercedes à Barcelone, mais n'a pas couvert autant de tours qu'espéré ce mardi matin. Le triple Champion du monde, qui confie ne pas s'être senti totalement à l'aise dans le baquet de la W08, a dû stopper son roulage prématurément suite à un endommagement du fond plat. Il a ainsi terminé la matinée avec un compteur affichant 49 tours.

"Je ne me sentais pas formidablement bien aujourd'hui, mais c'est juste une question de set-up, et il fait assez chaud donc les pneus se dégradaient et nous avons eu des dégâts sur le fond plat. Mais je ne suis pas sorti de la piste ou quoi que ce soit, c'est une bonne chose", explique Hamilton. "Nous avons eu des dégâts sur le fond plat. C'était important de s'assurer que Valtteri puisse beaucoup rouler cet après-midi, car nous pensons que l'après-midi sera meilleur. J'ai sacrifié un peu de mon temps pour faire en sorte que Valtteri soit mieux."

Revenant sur ses sensations mitigées, le Britannique ne stipule toutefois rien d'alarmant : "C'était juste un peu inconfortable au niveau de l'équilibre, et les températures sont un peu plus élevées aujourd'hui donc c'est un peu plus dur pour les pneus."

"Pour le moment, il y a des pièces qui arrivent et la voiture s'améliore dans son ensemble, mais j'espère que nous aurons la meilleure voiture à Melbourne. Nous avons une meilleure compréhension du set-up avec toutes les évolutions, et nous savons où nous devons travailler pour rendre la voiture plus rapide."

"Nous sommes dans nos objectifs en matière de tours parcourus, de kilométrage que nous voulions faire. Mais évidemment, pour la performance, nous cherchons toujours plus. Je dirais que nous sommes probablement – et je lance juste un chiffre – à 70 ou 80%, peut-être. Espérons que nous exploiterons le reste pour être à 100% lors de la première course." 

"Très serré lors de la première course"

Concentré sur les essais et la préparation de la saison, bien qu'il ne cache pas à quel point cet exercice ne l'enthousiasme pas plus que les autres années, Hamilton porte également un regard méfiant sur la concurrence. Le pilote Mercedes est convaincu que Ferrari représentera une sérieuse menace cette année, et surveille aussi l'émergence de Red Bull en cette première matinée de deuxième semaine de tests. 

"Je n'en ai aucune idée", dit-il quant à la hiérarchie à attendre pour le premier Grand Prix de la saison. "Je pense que, la semaine dernière, il semblait que Ferrari était notre plus proche rival, nous paraissions très proches. Maintenant, tout à coup, Red Bull semble plutôt rapide. Je crois que ce sera vraiment intéressant ces prochains jours, et quand nous irons en Australie."

"Franchement, je pense que Red Bull paraît très rapide aujourd'hui, et je pense que Ferrari pourrait être plus rapide. Je pense que Ferrari doit être favori. Nous ne devons pas les perdre de vue, car ils font du grand travail en ce moment, et Red Bull semble aussi très bien. Ce sera serré lors de la première course, c'est certain."

Casquette Mercedes AMG Petronas F1 Team
Casquette Mercedes AMG Petronas F1 Team, sur Motorstore.com
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement Essais de Barcelone II
Sous-évènement Mardi
Circuit Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Type d'article Réactions
Tags tests