Hamilton : "C'est le pire endroit pour être en pole"

Revenu du diable Vauvert, Lewis Hamilton a signé la pole position du Grand Prix de Russie mais s'attend à une course difficile.

Hamilton : "C'est le pire endroit pour être en pole"

Lewis Hamilton a bien failli se retrouver sur le 15e emplacement de la grille de départ sur le Sochi Autodrom. La Q2 a très mal tourné pour le pilote Mercedes, qui a vu son premier chrono annulé pour non-respect des limites de la piste au premier virage. Il voulait alors effectuer un deuxième tour, mais l'écurie lui a demandé de rentrer au stand pour chausser un autre train de pneus mediums neufs, étant donné que les gommes utilisées par chaque pilote pour faire son meilleur temps en Q2 doivent l'être au départ de la course également.

Lire aussi :

Hamilton était alors largement dans les temps pour se qualifier, avec le meilleur chrono absolu dans le deuxième partiel, mais a vu sa tentative interrompue par l'accident de Sebastian Vettel au virage 4. Le drapeau rouge a été agité, et il ne restait alors que deux minutes et 15 secondes au compteur. Nombreux étaient les pilotes à faire la queue à la sortie des stands pour reprendre la piste, et Hamilton n'a franchi la ligne de départ qu'avec une grosse seconde de marge pour entamer son dernier tour, cette fois en pneus tendres. Le quatrième chrono s'est avéré amplement suffisant pour entériner son passage en Q3.

"Cette séance a été l'une des pires séances qualificatives qui soient", déplore le Britannique. "C'était horrible. J'ai retenu mon souffle tout du long. On m'a supprimé mon chrono, c'était la première fois du week-end que je sortais large à cet endroit. Je voulais rester en piste et faire un autre tour, juste pour assurer, mais ils m'ont dit de rentrer et de chausser des pneus neufs, puis le drapeau rouge a été agité. C'était un vrai risque de se retrouver avec ces pneus à la fin. Finalement, je vais prendre le départ en pneus tendres, ce qui n'est pas bien."

Si l'adhérence supplémentaire des pneus tendres lui procurera un avantage à l'extinction des feux, Hamilton devra en effet composer avec un premier relais plus court que ses rivaux, et il a déjà fait plusieurs tours avec ses deux trains de mediums, ce qui complique ses options stratégiques. En Q3, l'Anglais était intouchable, mais il est bien conscient que la longue pleine charge séparant la grille de départ du premier freinage va le mettre en danger.

"C'est sympa d'être en pole, mais c'est probablement le pire endroit pour être en pole, avec ces voitures qui ont davantage de traînée cette année", souligne-t-il. "Je vais très probablement me faire dépasser avec l'aspiration, demain. Les gars contre qui je me bats seront tous deux en mediums demain, ça va vraiment compliquer le fait de gagner la course. Je vais néanmoins rester positif, essayer de comprendre comment m'en sortir. Prendre un bon départ, quel qu'il soit. Et on verra."

On note par ailleurs que Hamilton fait l'objet d'une enquête des commissaires pour ne pas avoir respecté les consignes de retour en piste au virage 2, tout comme Magnussen, Grosjean et Latifi.

partages
commentaires
La grille de départ du Grand Prix de Russie 2020
Article précédent

La grille de départ du Grand Prix de Russie 2020

Article suivant

Un Leclerc "en colère" explique sa fin de Q2 difficile

Un Leclerc "en colère" explique sa fin de Q2 difficile
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021