Horner - Verstappen n'a pas à se soucier des candidats au titre

La manœuvre de Max Verstappen sur Nico Rosberg au départ du Grand Prix du Mexique continue de faire polémique dans le paddock de la Formule 1.

Max Verstappen a plongé à l'intérieur au premier virage de la course, tassant Nico Rosberg dans l'herbe avec un contact entre les deux monoplaces, ce qui n'a pas été du goût de Niki Lauda, dirigeant de l'écurie Mercedes.

"Nico était clairement devant et Verstappen le pousse hors de la piste", déplore le triple champion du monde. "Cela aurait pu coûter le championnat à Nico. Ce n'est pas acceptable. C'est la faute de Verstappen. Il est trop agressif. Il faut qu'il finisse par s'en rendre compte."

Directeur de Red Bull Racing, Christian Horner est en total désaccord avec son pair. Lorsqu'il lui est demandé si Verstappen a été trop agressif, que ce soit au premier virage ou plus tard dans la course au virage 4, le Britannique répond : "Je ne pense pas. Le championnat de Nico n'est pas la responsabilité de Max. Il voit une ouverture, et il y va. C'est ça qui fait de lui un pilote si enthousiasmant."

"Il a vu une ouverture et il y est allé, et il n'a pas vraiment pu ralentir sa voiture à temps au virage 4. Il y avait une opportunité créée par un retardataire, donc il a tenté."

Une pénalité méritée ?

Verstappen a finalement écopé d'une pénalité de cinq secondes pour avoir coupé le premier virage en fin de course lorsqu'il était sous la menace de Sebastian Vettel pour la troisième place. Cette sanction, Horner ne la comprend pas. Le directeur de Red Bull Racing tire le parallèle avec la manœuvre de Hamilton au premier tour, qui n'a pas fait l'objet d'une enquête officielle des commissaires.

"Nous n'avons pas eu le sentiment que Max avait obtenu un avantage au freinage du premier virage", estime-t-il. "Il a bloqué ses roues et a tiré tout droit à travers l'herbe, reprenant la piste devant Sebastian. Si Sebastian avait été à ses côtés ou tenté de le dépasser, peut-être que nous aurions mieux compris cette pénalité."

"Ce n'est pas différent du problème de Lewis au début de la course, où il a bel et bien repris la piste avec une plus grande avance. Nous avons donc demandé à la direction de course de clarifier les choses, et ils ont dit qu'ils voulaient étudier la situation plus en profondeur et établir qui était devant."

L'éventualité de laisser passer Vettel a fait l'objet d'une discussion entre le Néerlandais et son équipe, qui ont ensuite décidé de ne pas s'écarter en faveur du quadruple champion du monde.

"Nous avons laissé Verstappen dans sa position sans lui demander de laisser passer Sebastian. En parallèle, Daniel, qui avait fait un arrêt à une vingtaine de tours de la fin pour chausser les pneus tendres, rattrapait Sebastian et nous avons prédit qu'il le rattraperait à quatre tours du but. Et c'est ce qu'il a fait."

Avec Jonathan Noble

Veste Red Bull Racing 2016
Veste Red Bull Racing 2016, sur Motorstore.com
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Circuit Autodromo Hermanos Rodriguez
Pilotes Nico Rosberg , Max Verstappen
Équipes Red Bull Racing , Mercedes
Type d'article Actualités
Tags déclaration, horner, lauda