Hülkenberg blanchi, Palmer et Haryanto rétrogradés

Plusieurs pilotes étaient sous enquête à l'issue de la séance de qualifications sur le Red Bull Ring. Deux d'entre eux ont été sanctionnés.

Hülkenberg blanchi, Palmer et Haryanto rétrogradés
Nico Hülkenberg, Sahara Force India F1 lors de la conférence de presse
Nico Hülkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Nico Hülkenberg, Sahara Force India F1 fête sa troisième place dans le Parc Fermé
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team
Rio Haryanto, Manor Racing

Placé sous investigation pendant la séance de qualifications du Grand Prix d’Autriche, Nico Hülkenberg confiait à sa descente de voiture ne pas être trop inquiet quant à son sort. L’Allemand avait visiblement toutes les raisons d’être confiant, puisque les commissaires sportifs l’ont blanchi après avoir délibéré. 

Alors que le pilote Force India a décroché une très belle troisième place, et qu’il s’élancera en première ligne dimanche suite à la pénalité de Nico Rosberg (changement de boîte de vitesses), il lui était reproché d’avoir amélioré son temps en Q1 lorsque les drapeaux jaunes étaient brandis suite à la défaillance moteur de Carlos Sainz. 

L’écurie indienne était elle aussi sereine quant à la décision, assurant que la télémétrie démontrait que Hülkenberg avait bien ralenti dans la zone en question, même si son temps final était meilleur. 

"Même si le pilote était en 'vert' dans le secteur où les doubles drapeaux jaunes étaient agités, la télémétrie a clairement démontré qu’il avait ralenti à l’approche du point en question et que sa vitesse s’était réduite dans le secteur sous drapeaux jaunes", a confirmé la FIA en rendant sa décision.

Si Hülkenberg est blanchi, ce n’est pas le cas de tous les pilotes qui ont amélioré leur chrono dans les mêmes conditions. Les deux pilotes Renault, ainsi que Felipe Nasr et Rio Haryanto étaient sous investigation. 

Les commissaires ont sanctionné deux deux d’entre eux, Palmer et Haryanto, qui écopent de trois places de pénalité sur la grille de départ, ainsi que de deux points sur leur licence.

partages
commentaires
Non, rien n’a changé chez Renault
Article précédent

Non, rien n’a changé chez Renault

Article suivant

Mercedes presse la FIA de modifier les vibreurs du Red Bull Ring

Mercedes presse la FIA de modifier les vibreurs du Red Bull Ring
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021