L'instabilité météo pourrait faire pencher la balance à Interlagos

Mercedes peine à prédire quel sera le rapport de force avec Red Bull pour le Grand Prix de São Paulo, où l'instabilité de la météo pourrait jouer un rôle crucial.

L'instabilité météo pourrait faire pencher la balance à Interlagos

La météo pourrait jouer un rôle déterminant ce week-end à Interlagos, où se poursuivra le duel pour le titre mondial entre Red Bull Racing et Mercedes. Selon les ingénieurs de l'écurie allemande, l'instabilité atmosphérique ouvre la porte à des scénarios très variés, alors que les prévisions pour les trois jours du Grand Prix de São Paulo sont plutôt incertaines.

Max Verstappen se présente au Brésil avec une avance de 19 points sur Lewis Hamilton au championnat pilotes, tandis que Mercedes ne possède plus qu'un point d'avance sur Red Bull au championnat constructeurs. La forme du moment place surtout l'équipe de Milton Keynes en ballotage favorable sur le plan de la performance, même si les Champions du monde en titre ont encore espoir d'inverser la tendance.

"Normalement, à ce stade de la saison, les performances se stabilisent un peu, mais les revirements sont encore importants", constate Andrew Shovlin, directeur de l'ingénierie piste de Mercedes. "Il y aura des circuits qui nous conviendront. Nous avons fait des courses solides en Turquie et à Sotchi, ainsi que de nombreuses bonnes courses depuis la trêve estivale. Il y aura donc des hauts et des bas, et nous avons du pain sur la planche."

"Je pense que globalement, ils sont un peu devant nous, mais ce sera dépendant de la météo, des températures de piste ; tout cela jouera un rôle. Mais l'élément le plus important viendra des caractéristiques du circuit, et il semble que lorsque nous sommes sur un tracé où il y a du sous-virage, nous avons tendance à être un peu meilleurs. Lors des deux dernières courses, il était surtout question de surchauffe du pneu arrière, et on peut dire après ce que nous avons vu ces quinze derniers jours qu'il est très clair qu'ils ont l'avantage dans cette situation."

Concernant le rendez-vous d'Interlagos, où il n'y aura qu'une seule séance d'essais libres vendredi avant les qualifications, en raison des Qualifs Sprint organisées le lendemain, Mercedes estime que le rapport de force avec Red Bull "dépendra un peu du temps qu'il va faire". Andrew Shovlin rappelle ainsi que la météo est "par nature très instable" sur cette piste, où la pluie pourrait notamment perturber les débats en début de week-end.

"On peut avoir une piste à 50 degrés un jour et des pluies intenses le lendemain", souligne-t-il. "Je pense que s'il fait chaud, alors ça ira probablement dans leur direction [Red Bull]. Un ciel un peu couvert pourrait nous convenir, mais l'un des avantages qu'ils avaient [à Mexico] est qu'ils pouvaient emmener plus d'appui sur l'aileron arrière par rapport à d'habitude."

"Pour nous, c'est celui que nous utilisons habituellement. C'est simplement que leur voiture a plus d'appui aérodynamique que nous avec des ailerons de taille similaire, et je pense que ça a joué en leur faveur. Au Brésil, ce devrait être un problème moindre, mais c'est très dur de prédire. Comme nous l'avons fait [à Mexico], nous allons analyser les faiblesses de nos voitures et travailler pour les minimiser."

Lire aussi :

partages
commentaires
Ferrari pas fan des concessions pour de nouveaux constructeurs F1
Article précédent

Ferrari pas fan des concessions pour de nouveaux constructeurs F1

Article suivant

Otmar Szafnauer proche de quitter Aston Martin pour Alpine

Otmar Szafnauer proche de quitter Aston Martin pour Alpine
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021