Ancien pilote F1 et vainqueur au Mans, Johnny Dumfries est mort

Johnny Dumfries, qui a couru en F1 en 1986 et a surtout remporté les 24 Heures du Mans 1988, est décédé à l'âge de 62 ans des suites d'une "courte maladie".

Ancien pilote F1 et vainqueur au Mans, Johnny Dumfries est mort

Johnny Dumfries, dont le véritable nom était John Colum Crichton-Stuart, mais qui était connu sous le nom de Johnny Bute par ses amis, est décédé à l'âge de 62 ans. Issu d'une des plus vieilles et plus riches familles aristocratiques d'Écosse, son choix de "Dumfries" fut une tentative pour masquer ses origines sociales. Il se passionna très tôt pour l'automobile et fut à ses débuts peintre et décorateur pour financer sa carrière et même chauffeur de bus pour l'écurie Williams.

Il se fit d'abord un nom en Formule Ford 1600. En 1984, il écrasa littéralement le championnat de F3 Grande-Bretagne en remportant 14 courses et en étant sacré champion. La même année, il termina second, derrière Ivan Capelli, de F3 Europe. Cela lui ouvrit les portes, en 1985, du tout nouveau championnat de F3000 mais la saison fut décevante et il n'inscrivit qu'un seul point, tout effectuant régulièrement des tests pour Ferrari.

Pourtant, en 1986, il débuta en Formule 1 dans l'équipe Lotus aux côtés d'Ayrton Senna. La présence du Brésilien au sein de la structure britannique et son refus de faire équipe avec Derek Warwick furent à l'origine de cette promotion pour le moins étonnante. En 15 Grands Prix, il récolta un total de trois points, avec comme meilleur résultat une cinquième place en Hongrie ; pendant ce temps, Senna remporta deux courses et marqua 55 unités.

Pour 1987, Dumfries dût laisser sa place puisque l'accord entre Lotus et Honda imposa l'arrivée du Japonais Satoru Nakajima aux côtés de Senna. Il ne connut plus jamais la Formule 1, en dehors d'essais pour Benetton. Il vivra toutefois en 1988 sa plus grande joie sportive avec la victoire aux 24 Heures du Mans, au volant d'une Jaguar XJR-9, aux côtés de Jan Lammers et d'Andy Wallace. Auparavant il avait roulé sur Porsche puis passa chez Toyota après son succès, signant sa dernière apparition dans la Sarthe pour l'équipe Courage en 1991.

Après la fin de sa carrière, sa vie changea radicalement à partir de 1993 quand son père décéda. Il devint alors le 7e Marquis de Bute et s'occupa du domaine familial du Mont Stuart sur l'île de Bute en Écosse.

Johnny Dumfries, ici à droite

Johnny Dumfries, ici à droite

partages
commentaires
Brivio : "L'exigeant" Alonso est d'une grande aide pour Alpine F1

Article précédent

Brivio : "L'exigeant" Alonso est d'une grande aide pour Alpine F1

Article suivant

Grosjean : La Haas 2021 "n'est pas une F1 pour se faire super plaisir"

Grosjean : La Haas 2021 "n'est pas une F1 pour se faire super plaisir"
Charger les commentaires
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021
Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1 Prime

Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1

Sur le circuit de Silverstone, théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a dévoilé un modèle à l'échelle 1 d'une monoplace répondant à la réglementation de la saison 2022.

Formule 1
16 juil. 2021