Le Safety-Car a dicté la stratégie

A Singapour, beaucoup aura été dû au timing lors des voitures de sécurité

A Singapour, beaucoup aura été dû au timing lors des voitures de sécurité. Si celui-ci était entré dans les 10 premiers tours, tout le monde serait automatiquement passé en deux arrêts.

Cela ne s’est cependant pas produit et Red Bull se destinait à trois arrêts ; une stratégie copiée par tous les autres, en dépit du fait que McLaren aurait pu la jouer en deux arrêts.

La voiture de sécurité faisant son apparition à mi-course, la plupart des équipes fut en mesure de passer en deux arrêts. Les pneus arrière travaillent particulièrement ici, beaucoup de traction étant requise en sortant des virages lents”, indique Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport.

Avec une différence de performance significatrice d’environ 1,5 sec au tour entre les deux composés – la plus importante de l’année – et un point de rencontre des performances d’environ 10 tours, le style de pilotage a joué un rôle significatif dans la gestion des pneus (particulièrement en début de course avec de fortes charges de carburant).

Aucun Safety-Car n’est sorti sur la première moitié de la course et les équipes ont dû conserver une approche stratégique flexible pour garder des options ouvertes. La stratégie fut ensuite dictée par la sortie de celui-ci et les pilotes ayant dû s’arrêter une seconde fois durent gérer leurs pneus jusqu’à l’arrivée, bien qu’aidés par le rythme ralenti”, poursuit Hembery.

Le Britannique garde comme toujours un mot en particulier pour certains des performers du weekend :

Une nouvelle fois, nous avons assisté à Singapour à une course très difficile, spectaculaire et imprévisible, où la stratégie pneumatique a fait la différence. Félicitations à Paul di Resta qui signe son meilleur résultat en Formule 1 et à Marussia, qui signe sa meilleure arrivée avec la 12ème place de Timo Glock”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Paul di Resta , Timo Glock
Équipes McLaren
Type d'article Actualités