Réactions
Formule 1 GP de Mexico

Leclerc ne s'attendait "absolument pas" à faire la pole

À la surprise générale, Ferrari a signé un doublé lors des qualifications du Grand Prix de Mexico.

"Ce sera une énorme surprise si on fait la pole position, mais il ne faut jamais dire jamais." Charles Leclerc était pessimiste à l'issue des deux premières séances d'essais libres du Grand Prix de Mexico, et pourtant : Ferrari monopolisera la première ligne de la grille de départ ce dimanche. Les bolides rouges n'avaient pourtant jamais été à moins d'un quart de seconde du meilleur temps ce week-end, que ce soit en essais libres, en Q1 et en Q2.

Contre toute attente, Leclerc et son coéquipier Carlos Sainz étaient les plus rapides lors du premier run de Q3 avec 1'17"166 et 1'17"233 contre 1'17"286 à l'actif de Max Verstappen. Ils ne sont pas parvenus à améliorer par la suite, mais la progression du pilote Red Bull a été insuffisante pour les devancer.

​Ainsi, lorsqu'il lui est demandé s'il savait avoir ce rythme, Leclerc répond : "Absolument pas. Ça fait deux week-ends d'affilée qu'on le dit, alors les gens vont commencer à ne plus nous croire ! Mais sincèrement, je ne m'attendais pas à être en pole position. Aujourd'hui, on croyait qu'il nous en manquait un peu après les EL3. Mais pour une raison que j'ignore, une fois qu'on a tout mis ensemble, ça s'est bien passé. On a beaucoup gagné en performance avec les pneus neufs."

Sainz, lui, s'interroge sur cette soudaine perte de compétitivité dans le second run de Q3, aussi soudaine que le gain de performance survenu juste avant : "C'était très étrange. Franchement, tout le week-end, j'ai eu du mal à faire un tour parfait, et le premier tour parfait que j'aie fait était le premier run de Q3. Je me suis soudain retrouvé premier, puis Charles m'a devancé d'un demi-dixième, d'un dixième. Mais je peine juste à comprendre comment on a soudain trouvé une demi-seconde pour aller une demi-seconde moins vite au tour suivant. C'est très délicat avec les pneus, la sensation avec la voiture est très étrange sur ce circuit, mais on est parvenus à faire un bon tour quand ça comptait. Et ça nous met en bonne position pour demain."

Carlos Sainz, Ferrari SF-23

Carlos Sainz (Ferrari)

Il va désormais falloir concrétiser lors du Grand Prix ce dimanche. "Je suis déjà concentré sur la course de demain, car ça fait beaucoup de pole positions, mais maintenant il faut la convertir en victoire demain. Et bien sûr, ça va être très difficile", confie Leclerc, qui n'a transformé que quatre de ses 21 premières poles en succès le dimanche. "On a eu un très bon rythme tout le week-end. Je ne sais pas si ça suffira à jouer la victoire, mais on fera tout ce qui est en notre pouvoir pour essayer de la remporter."

L'extinction des feux représentera un défi, puisque près de 900 mètres séparent la grille de départ du premier virage ; l'aspiration devrait donc jouer un rôle majeur. "La première place, ici, je ne suis pas sûr que ce soit la meilleure position de départ", admet Leclerc. "Mais ce n'est pas grave, je suis content. Je prends volontiers cette pole position."

Quant à Sainz, il est pessimiste pour le rythme de course. "On n'est clairement pas aussi compétitifs avec beaucoup de carburant qu'avec peu de carburant. Je pense que notre voiture bénéficie beaucoup de ce pneu neuf, du pic d'adhérence du pneu tendre à l'arrière. On va voir comment maintenir ces pneus en vie demain afin de garder cette Red Bull derrière, car avoir deux voitures devant est un bon avantage. On va faire de notre mieux", conclut l'Ibère.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Mieux que prévu pour Gasly, grosse frustration pour Ocon
Article suivant Duels en qualifs : le point au Grand Prix de Mexico 2023

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France