Les meilleurs moments de Williams : Canada 1980 (#2)

Le premier "vrai" pilote Williams pour son fondateur fut Alan Jones

Les meilleurs moments de Williams : Canada 1980 (#2)

Le premier "vrai" pilote Williams pour son fondateur fut Alan Jones. Australien bourru, fort en gueule et d'une ténacité remarquable en piste, il servira par la suite de modèle pour Frank Williams et Patrick Head. Encore aujourd'hui, quand on demande aux deux têtes pensantes de l'équipe quel pilote Williams voudraient-ils retenir, le nom de Jones ressort en premier. Ce n'est pas un hasard que ce soit lui qui amena l'équipe pour la première fois en haut des classements pilote et constructeur.

Si le titre constructeur, cher à l'équipe, fut acquis un peu plus tôt lors du Grand Prix d'Italie à... Imola (ce fut la seule fois dans l'Histoire que Monza ne fut pas au calendrier), c'est à Montréal au Canada que Jones s'adjugea du titre pilote, au nez et à la barbe de Nelson Piquet et sa Brabham. Une rivalité réelle, mais plus polie que celle qui suivit quelques années plus tard avec Mansell..

Ce qui n'empêcha pas les deux pilotes de s'accrocher au départ ! Heureusement pour eux, la mêlée qui s'en suivit poussa les organisateurs à relancer la course pour un deuxième départ. Les deux repartirent sur leur voiture de réserve, ce qui coûta cher à Piquet qui vit sa Brabham le lâcher au vingt-quatrième tour alors qu'il menait la course.

Jones prit la relève avant que Didier Pironi sur sa Ligier ne lui emboîte le pas. Jones laissa le Français s'envoler : il avait anticipé le départ et allait écoper d'une minute de pénalité sur son temps de course, ce qui assurait Jones de la victoire, et donc du titre. Pour compléter le succès de l'équipe, Carlos Reutemann finit deuxième, offrant donc le doublé à son équipe. Un triomphe que Williams n'est pas prête d'oublier.

"Une victoire d'Alan Jones, le pilote Williams originel, nous offrant notre premier titre pilote après s'être assurés du titre constructeur quelques semaines plus tôt. Un jour mémorable pour toute l'équipe".

partages
commentaires
Les meilleurs moments de Williams : Angleterre 1979 (#1)

Article précédent

Les meilleurs moments de Williams : Angleterre 1979 (#1)

Article suivant

Marussia vise la Q2 de manière régulière cette saison

Marussia vise la Q2 de manière régulière cette saison
Charger les commentaires
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021