Les vitesses de pointe à Bakou ont surpassé les estimations

partages
commentaires
Les vitesses de pointe à Bakou ont surpassé les estimations
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
21 juin 2016 à 09:19

L'architecte des circuits de Formule 1, Hermann Tilke, dit avoir été surpris par les vitesses de pointe records enregistrées en fin de ligne droite sur le nouveau tracé de Bakou.

Hermann Tilke
Hermann Tilke
Valtteri Bottas, Williams FW38
Valtteri Bottas, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38, devant Valtteri Bottas, Williams FW38

Valtteri Bottas a été officiellement flashé par le radar à 366,1 km/h sur la ligne de départ et d'arrivée durant les qualifications à Bakou - après s'être fait aspirer par la Red Bull de Max Verstappen, ce qui a d'ailleurs donné lieu à une légère controverse entre les deux pilotes.

Cependant, la zone de freinage pour le virage n°1 était située après la ligne, les données de Williams ont montré que le Finlandais a continué d'accélérer après le radar et a atteint peu après 378 km/h.

Ce chiffre surpasse ceux enregistrés dans d'autres endroits très rapides en F1, à Mexico et Monza.

Durant les qualifications avant le Grand Prix du Mexique l'année dernière, Felipe Massa était passé à 364,3 km/h devant le radar, ce qui battait la précédente référence de 354,6 km/h établie par Sergio Pérez à Monza, un peu plus tôt dans la saison.

Si la configuration à faible niveau d'appui de Monza a toujours aidé à atteindre des vitesses élevées, le résultat de Mexico l'an dernier était la conséquence d'un air moins dense réduisant la traînée.

Cependant, les vitesses de pointe relevées à Bakou sont davantage un choc du fait de la nature étroite et sinueuse de la piste une fois que les voitures ont quitté la ligne droite de 2,1 km.

Record officieux ?

En fait, Bottas a peut-être bien établi un nouveau record officieux, le précédent étant considéré comme celui de Juan Pablo Montoya à 372,6 km/h sur sa McLaren à Monza en 2005.

Tilke a déclaré à Motorsport.com que ni lui ni les équipes ne s'attendaient à de telles vitesses, les estimations initiales ne prévoyant pas plus de 340 km/h.

"Notre programme informatique pour les temps au tour et les simulations de vitesse s'arrête à 340 km/h, mais on ne sait jamais ce que les équipes vont utiliser en termes d'ailerons et de réglages", a-t-il expliqué. "Certaines avaient dit que ce serait autour de 345 ou 350 km/h, mais au final, c'était beaucoup plus. Je pense que c'est un record en F1."

Article suivant
Red Bull Racing cesse de travailler sur son Aeroscreen

Article précédent

Red Bull Racing cesse de travailler sur son Aeroscreen

Article suivant

Le pneu ultratendre fait l'unanimité pour le Red Bull Ring

Le pneu ultratendre fait l'unanimité pour le Red Bull Ring
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Europe
Lieu Baku City Circuit
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités