Mai 2014 : Rosberg poleman à Monaco... Grâce à une erreur !

En cette période des fêtes de fin d’année, ToileF1 vous propose de vous replonger une dernière fois dans l’année 2014 qui va se refermer

Mai 2014 : Rosberg poleman à Monaco... Grâce à une erreur !

En cette période des fêtes de fin d’année, ToileF1 vous propose de vous replonger une dernière fois dans l’année 2014 qui va se refermer. A travers des faits marquants, des articles qui figurent au rang de ceux les plus lus, ou encore via certaines anecdotes, revivez les événements qui ont jalonné l’année F1 et sport automobile.

Le début de saison parfait des Mercedes, et les quatre victoires consécutives de Lewis Hamilton après le succès de Nico Rosberg à Melbourne, donne lieu à un championnat déjà palpitant. Les luttes de Bahreïn et Barcelone sont dans tous les esprits lorsque les deux hommes arrivent en Principauté.

Le Rocher va devenir le lieu de la première grosse tension visible entre les deux coéquipiers. L'étincelle se produit en

qualifications

lorsque Rosberg signe la pole position devant le Britannique, en dépit d’une erreur de pilotage dans sa seconde tentative faisant intervenir les drapeaux jaunes, et neutralisant toute chance d’amélioration de la concurrence.

Alors que Rosberg jubile ostensiblement - et c'est bien légitime -, Hamilton rumine sa déception et laisse comprendre qu'il doute clairement des intentions de son coéquipier, avec une manœuvre qu'il imagine délibérée. Convoqué chez les commissaires pour s'expliquer, le pilote allemand est quant à lui innocenté, notamment sur la foi des données télémétriques. Il conserve sa pole position et mène toute la course le lendemain pour s'imposer dans les rues monégasques.

Cependant, le "mal" est fait, et dès le samedi, plusieurs déclarations le confirment, tandis que les observateurs ont peine à penser que Rosberg pourrait avoir agi intentionnellement.

Lire aussi :

Wolff - Rosberg a manqué son freinage, rien d'autre

Guerre psychologique - Briatore parie sur Rosberg

Davidson juge involontaire la sortie de Rosberg

Hakkinen reste partagé après l'incident Hamilton-Rosberg

Hamilton, pincé, doute-t-il de la sincérité de son équipier ?

Rosberg - Je n’ai pas fait exprès

partages
commentaires
GP2 - 10 saisons, 10 champions : Que sont-ils devenus ? (4/5)

Article précédent

GP2 - 10 saisons, 10 champions : Que sont-ils devenus ? (4/5)

Article suivant

Mai 2014 : Jackpot pour Bianchi à Monaco !

Mai 2014 : Jackpot pour Bianchi à Monaco !
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021