Massa, la huitième place "comme une victoire"

Le week-end du Grand Prix de Belgique avait commencé de façon catastrophique pour Williams, avec un niveau de performance en berne, ainsi qu'un accident et une pénalité pour Felipe Massa. Ce dernier a bien redressé la barre en course.

Massa, la huitième place "comme une victoire"
Pitstop de Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40, Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12
Felipe Massa, Williams
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams
Lance Stroll, Williams FW40, bloque une roue devant Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Lance Stroll, Williams FW40
Lance Stroll, Williams
Lance Stroll, Williams FW40, Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12
Charger le lecteur audio

Seizième sur la grille de départ à Spa-Francorchamps, Felipe Massa a gagné deux places au premier tour et a ensuite mené une course particulièrement solide pour se hisser à la huitième place, uniquement devancé par Nico Hülkenberg et Romain Grosjean en ce qui concerne les écuries du milieu de tableau. Le Brésilien ne tarit pas d'éloges sur sa propre performance.

"Je suis très content de cette course, c'est comme une victoire", affirme Massa. "Un excellent départ, de très beaux dépassements, un bon rythme pour la voiture malgré les difficultés des qualifications, donc je suis vraiment content, d'autant que j'ai pu résister aux voitures de derrière à la fin."

"Je sais que la huitième place n'est pas forcément belle, vu tout ce que j'ai accompli dans ma carrière, mais vu la façon dont j'ai piloté la voiture et la course que j'ai menée, c'est vraiment comme une victoire, et je suis ravi."

"Bien sûr, il y a beaucoup à comprendre et à améliorer sur la voiture, par exemple ce qui ne marchait pas lors des deux dernières courses, mais je suis content de la course parfaite que j'ai réalisée ce dimanche."

Stroll voit le verre à moitié plein

Lance Stroll n'est pas parvenu à réaliser la même progression que son coéquipier dans le peloton, fréquemment une demi-seconde plus lent au tour. Les points lui échappent de justesse à la 11e place, pour ce qui est une troisième course consécutive hors du top 10 à son actif.

"C'est certainement mieux qu'en qualifications, mais nous avons manqué les points de justesse, c'est dommage", déplore le Canadien, qui s'était qualifié seulement 18e en raison d'un aileron cassé. "Nous avons eu de la chance avec l'abandon d'autres voitures, mais c'était vraiment beaucoup mieux ce dimanche."

"C'est dommage que j'aie eu des dégâts à la fin en dépassant Magnussen au restart de la voiture de sécurité. J'ai cassé un morceau de l'aileron avant et j'ai juste dû survivre jusqu'à la fin. Sans cela, j'aurais pu attaquer Sainz pour les points, mais ça a été une bonne course où il s'est passé plein de choses et où j'ai pris du plaisir. C'est génial de voir que la voiture fonctionne mieux en course qu'en qualifications."

Les quatre points marqués par Felipe Massa permettent à Williams de creuser l'écart sur Toro Rosso au championnat des constructeurs, avec désormais cinq unités d'avance. Haas et Renault, en revanche, se rapprochent.

partages
commentaires
Le clan Verstappen "commence à tout remettre en question" chez Red Bull
Article précédent

Le clan Verstappen "commence à tout remettre en question" chez Red Bull

Article suivant

GP de Belgique : ce qu'ont dit les pilotes

GP de Belgique : ce qu'ont dit les pilotes