McLaren doit tirer les leçons de son naufrage hongrois

partages
commentaires
McLaren doit tirer les leçons de son naufrage hongrois
29 juil. 2014 à 15:30

McLaren a quitté Budapest avec seulement un petit point supplémentaire dans son escarcelle

McLaren a quitté Budapest avec seulement un petit point supplémentaire dans son escarcelle. Sans aucun doute, la dixième place décrochée pas Jenson Button avec seulement 9 dixièmes d’avance sur la Sauber d’Adrian Sutil ne reflète pas le potentiel de la MP4-29 sur le Hungaroring. Ce serait oublier que le Britannique fut un éphémère leader de cette course, certes à la faveur de l’intervention de la voiture de sécurité.

Leader, Button l’aurait été tout pareil en chaussant les pneus slicks dès son premier arrêt sous régime de neutralisation. Ainsi aurait-il conservé plus longtemps le commandement, et aurait surtout pu appliquer la stratégie la plus performante. Au lieu de ça, le Champion du Monde 2009 a dû s’arrêter rapidement une seconde fois pour se défaire des gommes intermédiaires.

Des gommes intermédiaires sur lesquelles McLaren avait misé en attendant un retour de la pluie, indiqué avec certitude par un radar qui n’était finalement pas fiable. Double peine pour l’écurie de Woking qui, sûre de ses prévisions, avait imposé la même stratégie à Kevin Magnussen. Au final, un pari manqué et une course « jetée par la fenêtre », de l’aveu-même de Button.

Directeur de la compétition chez McLaren, Eric Boullier est conscient de la gravité de l’erreur. Il entend en tirer les leçons pour ne pas reproduire une telle confusion. Selon le Français, c’est bien la prise de décision qui est en cause.

« Nous devons réfléchir à ce sujet et en trouver la raison, car nous ne voulons pas que ça se produise de nouveau », insiste-t-il auprès d’Autosport. « Je crois que nous devons rendre cela [le processus de décision] plus simple et plus rapide. Cela met en évidence ce que nous devons changer, et ce sera ainsi plus facile pour nous de prendre des décisions. »

Prochain article Formule 1
Daniel Ricciardo, "blaireau" ou "assassin" ?

Article précédent

Daniel Ricciardo, "blaireau" ou "assassin" ?

Article suivant

Horner comprend la désobéissance de Hamilton

Horner comprend la désobéissance de Hamilton

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button Boutique , Adrian Sutil , Kevin Magnussen
Équipes Sauber , McLaren
Type d'article Actualités