Ocon : "Pas le retour qu’on avait espéré"

Au terme d'une séance de qualifications décevante à Spielberg, Esteban Ocon ne se cherche pas d'excuse.

Ocon : "Pas le retour qu’on avait espéré"

Stoppé en Q2 pour son retour en Grand Prix, qu'il attendait depuis fin 2018, Esteban Ocon n'a pas caché sa déception à l'issue de la séance de qualifications. Le Français a signé le 14e temps tandis que Daniel Ricciardo a hissé l'autre Renault en Q3. Pour cette première délicate, Ocon décrit un week-end durant lequel des petits grains de sable sont venus gripper la machine mais refuse de se cacher derrière son petit doigt. 

"Ce n’est pas le retour qu’on avait espéré", reconnaît-il au micro de Canal+. "C’est clair que ça fait longtemps mais on ne se trouve pas d’excuse. Aujourd’hui, on aurait pu faire mieux et on ne l’a pas fait. Il y a plein de petits détails qui auraient pu nous faire progresser et on n’a pas réussi. Ça n’a pas été un week-end parfait dans tous les sens, on a eu des petits problèmes. Il faut que l’on revoie tout ça et que l'on fasse mieux, que l'on revienne plus fort demain."

Voir aussi :

Car bien que décevante, cette 14e position sur la grille de départ est loin d'être rédhibitoire pour la chasse aux points. Ocon est-il optimiste pour montrer un autre visage dimanche en course ? "Il n’y a pas de baguette magique mais normalement, on devrait avoir une bonne vitesse en course", prévient-il. "On l’a vu en EL2. On va essayer de remonter en course et de marquer des points, tout est possible."

Pour Renault, c'est l'ensemble de la séance qualificative qui donne un petit goût amer car Daniel Ricciardo a lui aussi le sentiment de ne pas avoir pu exploiter tout le potentiel de la R.S.20. Dixième de la Q3 et sur la grille, l'Australien n'a pas pu boucler le tour parfait car il s'est retrouvé derrière Valtteri Bottas lorsque celui-ci est sorti de la piste dans les dernières minutes de la séance. 

"J'ai vu un peu de poussière mais j'ai juste pensé qu'il avait mis une roue [dehors], car on peut le faire à la sortie du virage 4 puis continuer", raconte-t-il au micro de Sky Sports. "Puis j'ai vu les drapeaux jaunes et les lumières jaunes, je me suis dit qu'ils avaient sur-réagi. Mais apparemment il est sorti de la piste… Dans tous les cas, je suppose que c'est de la malchance. [...] C'est un peu dommage, je crois que ça aurait vraiment dû faire mieux que 10e. Mais demain je vais essayer d'en montrer davantage."

partages
commentaires
Pérez déplore le manque d'aspiration mais reste ambitieux

Article précédent

Pérez déplore le manque d'aspiration mais reste ambitieux

Article suivant

Hamilton convoqué par les commissaires au GP d'Autriche

Hamilton convoqué par les commissaires au GP d'Autriche
Charger les commentaires
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021
Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez Prime

Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez

À Monaco, Sergio Pérez a réalisé sa meilleure course depuis qu'il a rejoint Red Bull en s'élançant de la neuvième place sur la grille pour atteindre la quatrième position sous le drapeau à damier.

Formule 1
31 mai 2021