Gros rapprochement technique entre Red Bull et Toro Rosso en 2019

partages
commentaires
Gros rapprochement technique entre Red Bull et Toro Rosso en 2019
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
Co-auteur: Guillaume Navarro
8 sept. 2018 à 13:40

Alors que Ferrari pousse fort dans son influence sur Haas et Sauber, et que Mercedes évalue une manière de s'affirmer chez Force India, Red Bull et Toro Rosso vont reprendre un "projet de synergie" accru.

La voiture de Pierre Gasly, Toro Rosso STR13, dans le garage
Les ingénieurs Toro Rosso Honda au travail
Moteur Honda
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Un logo Honda sur le nez d'une Toro Rosso
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13

Red Bull et Toro Rosso, qui seront les deux équipes du plateau à disposer de l'unité de puissance Honda en 2019, vont partager plus de bases techniques et pousser plus loin le "projet de synergie", comme l'appelle Franz Tost, afin de se rapprocher du modèle Ferrari/Haas.

Ces dernières années, les deux équipes avaient pris plus de distance technique l'une de l'autre, comme le prouvaient les nombreux changements de fournisseur d'unité de puissance de Toro Rosso, et les deux structures du géant de la boisson énergisante restaient très distinguables même lorsqu'elles partageaient l'unité de puissance Renault simultanément.

Lire aussi :

La boite de vitesses produite par Red Bull Technology était certes partagée par les deux équipes, mais utilisée dans des configurations fortement différentes. L'une des raisons à cela était que Toro Rosso, avec son budget limité, devait se montrer plus conservateur dans l'approche de conception/intégration de Red Bull et lancer la fabrication de ses pièces parfois plusieurs mois avant l'équipe mère. Elle pouvait ainsi moins optimiser l'un des autres facteurs-clés liés à la boite de vitesses, comme la suspension arrière, qui était ainsi un produit différent de celui de Red Bull Racing, conçu en interne.

Moteur, transmission, suspensions, et "boyaux" en commun en 2019

Le fait d'adopter les mêmes suspensions (y compris à l'avant) à compter de 2019 permettra également aux deux équipes de faire converger leurs philosophies aérodynamiques et de trouver plus de similitudes dans les immenses réseaux de câblage et refroidissement présents dans les autos.

"Nous aurons une coopération plus étroite avec Red Bull Technology l'an prochain", assure Franz Tost, directeur d'équipe de Toro Rosso. "Nous aurons la même partie arrière, c'est-à-dire la même unité de puissance, la même boite de vitesses et la même suspension – le tout dans les régulations −, car nous souhaitons les utiliser autant que possible."

"Ce sera aussi le cas de la suspension avant, de parties intérieures, mais pas de l'extérieur, c'est tout. Mais c'est beaucoup, car vous savez que l'intégralité de la partie arrière signifie aussi [une similitude] hydraulique, électronique, et tout ce genre de choses."

Tost insiste sur le fait qu'il n'y a pas de grande réflexion stratégique derrière ce changement, et qu'il s'agit simplement du bon moment pour le faire. "C'était stupide : pourquoi faire notre propre transmission quand nous pouvions l'obtenir de Red Bull ?" questionne-t-il pour Motorsport.com. "Nous avons un projet de synergie, une partie arrière, et des pièces de suspension avant. C'est juste extrêmement simple : nous avons le moteur Honda, on y met la boite de vitesses Red Bull Technology, rien de plus à dire !"

Prochain article Formule 1
Jordan : L'équipe de Stroll sera "absolument géniale"

Article précédent

Jordan : L'équipe de Stroll sera "absolument géniale"

Article suivant

Sainz a toujours cru au retour de Kvyat

Sainz a toujours cru au retour de Kvyat
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing Boutique , Toro Rosso Boutique
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités