Pérez comprend pourquoi des pilotes ont du mal avec la Red Bull

Sergio Pérez a affirmé comprendre pourquoi certains pilotes pouvaient avoir du mal à être performants au volant des Red Bull, jugeant la voiture "assez différente" de ce qu'il a précédemment piloté.

Pour la première fois depuis son arrivée au sein de l'écurie Red Bull, Sergio Pérez a eu l'occasion de tester des monoplaces de la marque. La RB15 de 2019 d'abord lors d'une journée d'essais destinée à s'habituer au fonctionnement et aux procédures de l'écurie, puis la RB16B de la saison à venir lors d'un roulage limité dans le cadre d'une journée de tournage promotionnel.

Le Mexicain a intégré l'écurie autrichienne après deux saisons lors desquelles elle a vu deux jeunes pilotes se casser les dents sur une monoplace au comportement difficile, à savoir Pierre Gasly, qui fut remplacé au bout d'une demi-saison en 2019, puis Alex Albon qui avait succédé au Français dans le baquet de la seconde Red Bull et qui a finalement été prié de délaisser son poste de titulaire fin 2020.

Lire aussi :

Quand Motorsport.com a interrogé Pérez sur sa manière d'appréhender cette question lors de ses premiers roulages, le vainqueur du GP de Sakhir a souligné des différences notables avec ses précédentes F1. "C'est assez différent, je remarque déjà les différences. Le train avant fort qu'a la voiture, etc, ce sont des choses que l'on remarque relativement vite dès qu'on saute dans la voiture et sur le simulateur."

"Évidemment, je vois pourquoi tous les pilotes ne peuvent pas forcément s'adapter à cette voiture. Je le remarque déjà. Quant au temps dont j'ai besoin pour savoir exactement comment régler la voiture, où tirer les derniers dixièmes de seconde, cela vient avec l'expérience à son volant, il faut apprendre comment en tirer le meilleur. C'est quelque chose qui viendra une fois que je la comprendrai complètement. J'espère que ça ne va pas me prendre trop longtemps."

Il ne veut toutefois pas s'étendre et tirer de conclusions hâtives après ce bref roulage dans la monoplace 2021, avec des pneus de démonstration. "C'est une journée de tournage, donc il s'agit d'essayer de me mettre à l'aise dans la voiture. Je peux déjà voir qu'il y a du potentiel dans cette voiture, et je peux repérer certaines des différences. C'est sur des pneus d'essai et ainsi de suite, donc je ne veux pas tirer de conclusions. Mais je peux juste voir qu'il y a un bon potentiel dans la voiture."

En tout cas, Pérez ne manque clairement pas d'ambition pour la saison à venir, vu son objectif : "Surpasser la performance de la voiture. Si nous avons une voiture suffisamment bonne pour remporter le championnat, m'assurer de le gagner. Si nous avons une voiture assez bonne pour la deuxième place, m'assurer de gagner [quand même]. Surpasser le potentiel de la voiture."

partages
commentaires
Haas a refusé de sponsoriser Grosjean en IndyCar, de peur qu'il meure

Article précédent

Haas a refusé de sponsoriser Grosjean en IndyCar, de peur qu'il meure

Article suivant

AlphaTauri attend des performances "similaires à la mi-2020"

AlphaTauri attend des performances "similaires à la mi-2020"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sergio Pérez
Équipes Red Bull Racing
Auteur Fabien Gaillard
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021