Stroll signe la première Q3 de Williams en 2018

Le Canadien a réalisé une solide prestation au volant de sa Williams, en Italie.

Stroll signe la première Q3 de Williams en 2018
Lance Stroll, Williams FW41
Lance Stroll, Williams FW41
Lance Stroll, Williams Martini Racing
Lance Stroll, Williams FW41
Lance Stroll, Williams FW41
Lance Stroll, Williams FW41, au stand
Esteban Ocon, Racing Point Force India F1 Team, Lance Stroll, Williams Racing
Lance Stroll, Williams FW41

Auteur d'une belle séance de qualifications et confirmant la compétitivité de sa Williams à moteur Mercedes-Benz sur le tracé de Monza constatée depuis le début du week-end, Lance Stroll s'est hissé en Q3 et obtenu le 10e chrono de la séance, lui permettant de s'élancer aux côtés de la Toro Rosso de Pierre Gasly au départ du Grand Prix d'Italie, dimanche.

Le jeune pilote canadien devance par ailleurs la Haas de Kevin Magnussen, demeurée en Q2, et la seconde Williams de son équipier Sergey Sirotkin.

Stroll, qui est au cœur de nombre d'intrigues de paddock en raison de ce qui apparaît comme un changement imminent de volant vers Force India ayant pour conséquence de créer un important jeu de chaises musicales sur le marché des transferts de pilotes, ne pouvait que constater avec une certaine incrédulité le niveau de performance atteint ce samedi.

"C'était une journée très simple. Je sais que nous ne nous y attendions pas : nous nous attendions à une séance plus difficile, mais la voiture était bonne et nous avons pu prendre une bonne aspiration tout au long des qualifications. Cela nous a aidés à passer en Q3. Il y a des jours comme ça où tout se passe bien", constatait-il avec humilité.

"Nous avons connu des temps difficiles quand on regarde les résultats, et ce n'était pas très plaisant dans le cockpit, mais je suis très content que ça ait fonctionné aujourd'hui."

Lire aussi:

Appelé à commenter au sujet des critiques de ceux qui voient dans son arrivée opportune chez Force India le symptôme d'une F1 pouvant mettre de supposés meilleurs pilotes – tels qu'Esteban Ocon – sur la touche grâce à des mécaniques extra-sportives, Stroll a une nouvelle fois expliqué se concentrer sur ce qu'il maîtrise directement, à savoir ses performances en piste.

"Je ne me bats pas pour ces raisons-là, je relève les défis et je ne suis pas là pour prouver à tout le monde ce dont je suis capable. Je suis vraiment content pour l'équipe, pour les gens qui travaillent pendant de longues heures tous les jours. Ça en vaut la peine. On verra ce que l'avenir me réserve, je profite du moment. J'espère une course passionnante demain, nous serons dans la bataille, et ça a été rare cette année !"

Lance Stroll occupe la 18e place du championnat, après n'avoir inscrit des points qu'en une occasion cette saison, lors de sa huitième place en Azerbaïdjan. Son équipier est le seul pilote du plateau 2018 à ne pas encore avoir ouvert son compteur de points avec une arrivée dans le top 10.

Lire aussi:

partages
commentaires
Räikkönen efface des tablettes le tour historique de Montoya

Article précédent

Räikkönen efface des tablettes le tour historique de Montoya

Article suivant

Gasly : "L'un de mes meilleurs tours de la saison"

Gasly : "L'un de mes meilleurs tours de la saison"
Charger les commentaires
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021