Qualifs - Räikkönen surprend Vettel et Hamilton !

Kimi Räikkönen (Ferrari) a signé la pole position du Grand Prix d'Italie 2018 de F1, devant Sebastian Vettel (Ferrari) et Lewis Hamilton (Mercedes).

Qualifs - Räikkönen surprend Vettel et Hamilton !

Une légère averse s'est abattue sur le tracé quelques minutes avant le début de la séance mais pas de quoi détremper la piste. Le ciel reste menaçant et la température assez basse avec 19°C dans l'air et 28°C sur la piste.

Lire aussi :

Q1 - Williams et Gasly s'en sortent

Malgré les nuages noirs qui s’amoncellent, on ne se précipite pas vraiment en piste du côté des équipes. Toutefois la piste se garnit vite et notamment avec les Ferrari : Räikkönen signe 1'20"9, six dixièmes devant Vettel. Mais l'Allemand améliore nettement sur une seconde tentative en prenant les commandes en 1'20"7, un temps que son équipier égale presque ensuite. Hamilton et Bottas ont entre temps inscrit leur nom sur la feuille des temps mais ne passent pas sous la barre des 1'21 alors que chez la Scuderia, Vettel s'offre un 1'20"5. Le leader du championnat parvient à se rapprocher à plus de deux dixièmes sur sa dernière tentative. Verstappen fait lui quasiment jeu égal avec Bottas, à huit dixième de la première place.

Lire aussi :

Quelques minutes avant la fin de séance, Ricciardo se lance, lui qui partira de toute façon en fond de grille. L'Australien se positionne devant Bottas et son équipier, à sept dixièmes de Vettel. Derrière, les Sauber, les Williams et Vandoorne sont en lutte pour ne pas être éliminés. Et à ce jeu-là, les monoplaces de Grove s'en sortent très bien puisque Stroll et Sirotkin s'extirpent assez aisément de la Q1 – tout comme Gasly –, ce qui n'est pas le cas pour Vandoorne qui sombre encore en dernière place et surtout pour Pérez piégé car dans son garage ! Grosjean se sauve de justesse.

Éliminés en Q1 : Pérez, Leclerc, Hartley, Ericsson et Vandoorne.

Q2 - Stroll et Gasly passent encore

Hamilton est parmi les premiers pilotes en piste, tous en pneus supertendres. Le Britannique réalise 1'19"7 mais Vettel fait mieux pour 13 millièmes. Räikkönen est repoussé à quatre dixièmes et Bottas à six sur cette première tentative. Ce dernier, d'ailleurs, est appelé à la pesée par les commissaires techniques à l'entrée des stands : s'apercevant de cela au dernier moment, il tourne le volant mais ses roues arrière se situent juste dans une petite rigole d'eau et il part en travers, heureusement sans danger pour les personnes présentes et pour lui-même, mais il perd un temps précieux. Cinquième, Verstappen est à plus de 1,2 seconde.

La deuxième salve voit l'ensemble des pilotes se relancer. Tous ? Non, un irréductible Aussie résiste encore et toujours : en effet, Ricciardo ne roule pas, car il écopera de toute façon de pénalités. Vettel améliore son meilleur temps en 1'19"6. Mais c'est derrière que tout se joue : Alonso et Magnussen ruinent leur dernière tentative en passant le virage 1 côte à côte. Cela offre des opportunités à d'autres pilotes dont Stroll et Gasly qui parviennent à se hisser en Q3 ! C'est la première de l'écurie Williams cette année. 

Éliminés en Q2 : Magnussen, Sirotkin, Alonso, Hülkenberg et Ricciardo

Q3 - Räikkönen surprend son monde !

Les leaders attendent longtemps pour s'élancer, ce qui permet à Ocon puis Grosjean de prendre la pole provisoire. Mais les choses rentrent rapidement dans l'ordre puisque Vettel signe 1'19"497, Räikkönen 1'19"459 et Hamilton 1'19"390. Bottas est loin du compte à plus d'une demi-seconde, alors que Verstappen, Sainz, Ocon et Grosjean sont repoussés entre une et deux secondes, Ocon est à plus de deux secondes et Gasly à trois. Stroll n'a signé aucun temps.

La seconde salve est lancée et cette fois les Ferrari ne s'en laissent pas compter : même si Hamilton améliore son temps en 1'19"294, Vettel et surtout Räikkönen font mieux ! Le Finlandais s'offre la 18e pole position de sa carrière et le record absolu du circuit de Monza en 1'19"119 ! Vettel semble contrarié à la radio où, quand la pole de son équipier est annoncée, il lance : "On parlera après", sur un ton sec.

Italy GP d'Italie - Qualifications

Q1

  Pilote Équipe Trs Temps Écart
1 Germany Sebastian Vettel Ferrari 7 1'20.542  
2 Finland Kimi Räikkönen Ferrari 8 1'20.722 0.180
3 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 7 1'20.810 0.268
4 Australia Daniel Ricciardo Red Bull 3 1'21.280 0.738
5 Finland Valtteri Bottas Mercedes 6 1'21.381 0.839
6 Netherlands Max Verstappen Red Bull 3 1'21.381 0.839
7 France Esteban Ocon Force India 5 1'21.570 1.028
8 Spain Carlos Sainz Renault 5 1'21.732 1.190
9 Denmark Kevin Magnussen Haas 6 1'21.783 1.241
10 Germany Nico Hülkenberg Renault 8 1'21.801 1.259
11 Russian Federation Sergey Sirotkin Williams 10 1'21.813 1.271
12 France Pierre Gasly Toro Rosso 10 1'21.834 1.292
13 Canada Lance Stroll Williams 8 1'21.838 1.296
14 Spain Fernando Alonso McLaren 9 1'21.850 1.308
15 France Romain Grosjean Haas 7 1'21.887 1.345
16 Mexico Sergio Pérez Force India 5 1'21.888 1.346
17 Monaco Charles Leclerc Sauber 10 1'21.889 1.347
18 New Zealand Brendon Hartley Toro Rosso 12 1'21.934 1.392
19 Sweden Marcus Ericsson Sauber 10 1'22.048 1.506
20 Belgium Stoffel Vandoorne McLaren 9 1'22.085 1.543

Q2

  Pilote Équipe Trs Temps Écart
1 Germany Sebastian Vettel Ferrari 6 1'19.629  
2 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 6 1'19.798 0.169
3 Finland Kimi Räikkönen Ferrari 6 1'19.846 0.217
4 Netherlands Max Verstappen Red Bull 6 1'20.333 0.704
5 Finland Valtteri Bottas Mercedes 6 1'20.427 0.798
6 France Romain Grosjean Haas 8 1'21.239 1.610
7 France Esteban Ocon Force India 6 1'21.315 1.686
8 Canada Lance Stroll Williams 3 1'21.494 1.865
9 Spain Carlos Sainz Renault 6 1'21.552 1.923
10 France Pierre Gasly Toro Rosso 8 1'21.667 2.038
11 Denmark Kevin Magnussen Haas 6 1'21.669 2.040
12 Russian Federation Sergey Sirotkin Williams 3 1'21.732 2.103
13 Spain Fernando Alonso McLaren 5 1'22.568 2.939
14 Germany Nico Hülkenberg Renault 4    

Q3

  Pilote Équipe Trs Temps Écart
1 Finland Kimi Räikkönen Ferrari 21 1'19.119  
2 Germany Sebastian Vettel Ferrari 20 1'19.280 0.161
3 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 20 1'19.294 0.175
4 Finland Valtteri Bottas Mercedes 18 1'19.656 0.537
5 Netherlands Max Verstappen Red Bull 15 1'20.615 1.496
6 France Romain Grosjean Haas 21 1'20.936 1.817
7 Spain Carlos Sainz Renault 17 1'21.041 1.922
8 France Esteban Ocon Force India 17 1'21.099 1.980
9 France Pierre Gasly Toro Rosso 24 1'21.350 2.231
10 Canada Lance Stroll Williams 14 1'21.627 2.508
partages
commentaires
McLaren déclare son intérêt pour Pérez
Article précédent

McLaren déclare son intérêt pour Pérez

Article suivant

La grille de départ du GP d'Italie

La grille de départ du GP d'Italie
Charger les commentaires
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021