Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Certains pilotes n'ont toujours pas de casque homologué pour les tests

partages
commentaires
Certains pilotes n'ont toujours pas de casque homologué pour les tests
Par :
13 févr. 2019 à 07:30

Un certain nombre de pilotes de Formule 1 devront peut-être prendre part aux tests hivernaux sans pouvoir utiliser un casque répondant aux nouveaux standards de sécurité de la FIA.

De nouveaux standards de sécurité pour les casques sont entrés en vigueur pour 2019, après plusieurs années de travail de la part de la FIA. Les quatre fournisseurs impliqués en Formule 1, à savoir Arai, Bell, Schuberth et Stilo, ont pris part à ce processus de recherche et de développement.

Cependant, Arai n'a passé qu'une partie des tests de performance de la FIA et doit encore obtenir l'homologation. Selon les informations de Motorsport.com, la marque ne recevra pas l'approbation à temps pour les essais hivernaux, des évaluations et des examens devant encore être réalisés.

Lire aussi :

Arai doit normalement équiper Sebastian Vettel, Max Verstappen, Pierre Gasly et Daniel Ricciardo cette saison. La compagnie estime que le nouveau modèle sera homologué à temps pour le premier Grand Prix de la saison, à Melbourne, le du 15 au 17 mars.

Il est à noter que les pilotes dépendants d'autres entreprises fabricantes pourraient également ne pas être en possession de casques homologués d'ici le début des tests. En effet, seul Stilo semble avoir réussi à faire homologuer toutes les tailles de son modèle, alors que pour Bell et Schuberth, cette homologation est limitée à certaines tailles.

Les exigences concernant les casques portés lors des essais hivernaux tombent dans une sorte de vide réglementaire puisque les équipes et les pilotes doivent uniquement respecter les prescriptions de la réglementation sportive liées aux essais, ce qui ne couvre pas la question des heaumes. Dans ces conditions, il n'y a pour le moment pas de réponse à la question de savoir si les pilotes pourraient porter des casques homologués de la saison passée (avec d'ancien standards), des casques 2019 non homologués ou des casques d'une autre marque qui auront été validés.

Lire aussi :

Quand il a été demandé à Arai si un casque 2018 pouvait être éligible pour les essais si le produit 2019 n'a pas été approuvé, la réponse a été la suivante : "Le prototype du nouveau modèle a été fourni. Il n'est pas encore officiellement homologué, mais nos tests internes assurent la qualité du produit."

Bien évidemment, la problématique de l'utilisation d'un casque qui n'a pas été formellement approuvé par la FIA se poserait en cas d'accident grave où un pilote serait blessé. Les nouveaux standards 2019 comprennent une ouverture de visière abaissée de 10 mm pour améliorer la sécurité en cas d'impact avec un débris, absorbent mieux l'énergie et ont une construction plus résistante à l'écrasement et à la pénétration.

Fournisseur

Homologation

Utilisé en 2018 par...

Stilo

Toutes tailles approuvées

Bottas, Stroll

Bell

Tailles 54, 55, 56, 56+ approuvées

Räikkönen, Leclerc, Magnussen, Hamilton, Grosjean, Albon*, Russell*, Norris*, Giovinazzi**, Kubica**

Schuberth

Taille medium approuvée

Hülkenberg, Sainz, Pérez, (Kvyat à partir de 2019)

Arai

Pas approuvé

Vettel, Verstappen, Gasly, Ricciardo

*Utilisé en Formule 2

**Utilisé en tests F1

Article suivant
Diaporama - Toutes les Renault F1 depuis 1977

Article précédent

Diaporama - Toutes les Renault F1 depuis 1977

Article suivant

Honda ne veut pas "de zones d'ombre" dans le règlement moteur

Honda ne veut pas "de zones d'ombre" dans le règlement moteur
Charger les commentaires