Pirelli dévoile les pneus pour les huit GP européens

Pirelli proposera des pneus différents pour les deux Grands Prix disputés à Silverstone au mois d'août.

Pirelli dévoile les pneus pour les huit GP européens

Pirelli a officialisé ses choix de pneumatiques pour les huit premiers Grands Prix de la saison 2020, qui se dérouleront tous en Europe et à huis clos. Le manufacturier proposera à chaque fois trois types de gommes issus de sa gamme allant des composés C1 à C5 (du plus dur au plus tendre), sachant qu'il s'agit des mêmes enveloppes qu'en 2019. 

Pour l'essentiel des courses, la firme de Milan a opté pour les pneus de milieu de gamme. Le pneu dur sera toutefois utilisé pour le Grand Prix d'Espagne, où la chaleur risque d'être importante compte tenu de la nouvelle date du 16 août. 

Lire aussi :

"Avec de nombreuses variables au début de cette saison retardée et avec un calendrier flexible qui ne laisse pas beaucoup de temps pour réagir à des circonstances changeantes, il a été convenu avec les équipes, le promoteur et la FIA d'annoncer les sélections de composés pour les huit premiers Grands Prix d'un seul coup", explique Mario Isola, directeur de Pirelli F1. "Comme d'habitude, ces composés ont été choisis pour convenir au mieux aux caractéristiques individuelles de chaque circuit et pour offrir des opportunités stratégiques intéressantes."

On retient surtout la volonté de créer des disparités entre les deux Grands Prix qui se disputeront à une semaine d'intervalle à Silverstone. Ainsi pour le Grand Prix de Grande-Bretagne les pneus C1, C2 et C3 sont utilisés, avant que la sélection ne soit faite des montes C2, C3 et C4 quelques jours plus tard sur le même tracé, pour le Grand Prix du 70e anniversaire. 

Les pneus Pirelli pour les huit premiers GP

"Il y a deux éléments pour le second week-end", expliquait la semaine dernière Ross Brawn, patron sportif de la F1, à Motorsport.com. "Il y a le fait que nous voulons que tout le monde roule tout le week-end, car nous ne voulons pas un vendredi trop calme parce qu'ils auront déjà les données dont ils ont besoin. Et l'autre aspect est de savoir si nous pouvons faire quelque chose qui intéresse davantage le public pour la deuxième course, à travers un changement. Un changement que les équipes ne percevront pas comme un bouleversement pour leur statut. Si cela se fait, ce sera minime, ce sera quelque chose comme les composés pneumatiques. Nous allons voir s'il est possible de faire quelque chose sur ce point. S'ils ont une gamme de pneus différente, ils devront travailler.

Cette option de faire varier les gommes n'a toutefois pas été retenue pour les deux premiers Grands Prix sur le Red Bull Ring, début juillet.

partages
commentaires
Jean Alesi raconte les larmes de l'unique victoire

Article précédent

Jean Alesi raconte les larmes de l'unique victoire

Article suivant

Distanciation sur la grille : les préconisations de la FIA

Distanciation sur la grille : les préconisations de la FIA
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021