Pourquoi les stars F1 échouent-elles en DTM ? (1/2)

Ils sont nombreux, les pilotes de Formule 1 qui s’essayent au DTM ou qui – à défaut d’y avoir une opportunité – y songent! La discipline est récemment devenue un refuge pour Timo Glock, et a même été envisagée par Felipe Massa avant que celui-ci ne...

Ils sont nombreux, les pilotes de Formule 1 qui s’essayent au DTM ou qui – à défaut d’y avoir une opportunité – y songent! La discipline est récemment devenue un refuge pour Timo Glock, et a même été envisagée par Felipe Massa avant que celui-ci ne parvienne à sécuriser un avenir en F1 avec Williams. Antonio Felix da Costa est l'un des derniers en date à avoir donné une inclinaison F1 à sa carrière avant de se tourner vers le DTM (il roulera avec BMW l'an prochain).

Néanmoins, les raisons de ne pas faire ce choix sont nombreuses!

Ce n’est pas une grande nouvelle, le championnat de tourisme allemand est des plus particuliers. Une réglementation plus proche de la F1 que du WTCC – le DTM étant l’un des rares championnats de tourisme à ne disputer qu’une course par week-end de compétition –, mais également des frictions à tout va et des machines redoutablement efficaces, font qu’il est difficile de s’y adapter. Si difficile que les pilotes qui ont connu du succès en DTM et en dehors se comptent sur les doigts d’une main.

On pourra notamment citer Tom Kristensen, octuple vainqueur des 24h du Mans et victorieux à quatre reprises en DTM, mais également Timo Scheider ou Mike Rockenfeller.

Il ne faut toujours pas plus qu’une main et ses cinq doigts pour répertorier les pilotes de F1 qui se sont imposés en DTM. Jacques Laffite, Keke Rosberg, Alessandro Nannini, Jean Alesi et Mika Häkkinen sont les seuls à avoir réalisé cet exploit, avant que Glock ne les rejoigne cette année. Aucun d’entre-eux n’a été titré en tourisme allemand. Sur l’exercice 2012, les anciennes gloires David Coulthard et Ralf Schumacher n’auront même pas goûté aux joies du podium!

Ce manque de réussite évident viendrait, selon les dire de ces pilotes, du fait qu’une voiture de DTM se rapproche très fortement d’une Formule 3, le carénage en plus. Difficile, donc, pour les adeptes de monoplace, d’y trouver leur compte, d’autant plus que les performances entre les Audi, Mercedes et BMW sont très proches et que seule la constance compte. Rien à voir avec la F1, où plusieurs secondes séparent le poleman du dernier homme.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ralf Schumacher , Jean Alesi , David Coulthard , Mika Hakkinen , Tom Kristensen , Timo Scheider , Felipe Massa , Alessandro Nannini , Keke Rosberg , Jacques Laffite , Timo Glock , Mike Rockenfeller , António Félix da Costa
Équipes Mercedes , Williams
Type d'article Actualités