Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
27 jours
C
GP de Styrie
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
33 jours
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
41 jours
C
GP du 70e Anniversaire
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
61 jours
13 août
-
16 août
EL1 dans
69 jours
27 août
-
30 août
EL1 dans
83 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
90 jours

Pourquoi Renault a préféré Alonso à Button en 2003

partages
commentaires
Pourquoi Renault a préféré Alonso à Button en 2003
Par :
10 mai 2020 à 13:00

Pour 2003, Renault F1 Team faisait le choix de remplacer Jenson Button par Fernando Alonso aux côtés de Jarno Trulli. Flavio Briatore explique pourquoi.

Le 20 juillet 2002, à Magny-Cours, Renault F1 Team tenait une conférence de presse. L'ex-écurie Benetton, pour sa première campagne sous le nom du Losange, occupait la quatrième place du championnat des constructeurs grâce à 14 points marqués en dix Grands Prix – dix unités pour Jenson Button, quatre pour Jarno Trulli, à une époque où le barème 10-6-4-3-2-1 était en vigueur, bien moins généreux que l'actuel. Et pourtant, elle a annoncé ce jour-là que le jeune Britannique, déjà auteur de 44 départs en Grand Prix à 22 ans, allait devoir céder son baquet au réserviste Fernando Alonso, qui n'avait d'expérience en course que sa saison 2001 au volant d'une peu compétitive Minardi.

Lire aussi :

L'Histoire a montré que titulariser Alonso était judicieux, puisque c'est avec l'Espagnol que Renault a remporté ses titres mondiaux en 2005 et en 2006. La décision n'a néanmoins pas été facile à prendre pour le directeur d'équipe Flavio Briatore.

"J'avais toute la presse britannique contre moi, car elle estimait que Jenson était un grand pilote – il était très bon, mais je sentais que Fernando était un nouveau Schumacher", se souvient Briatore dans le podcast Beyond The Grid. "À l'époque, je n'avais qu'une option : ne pas renouveler le contrat de Jenson et mettre Fernando dans la voiture. Mais dans l'équipe, nous avions des Britanniques, et Jenson Button était vraiment une nouvelle star [pour eux]."

"Jenson était un super pilote. Fernando était ce que nous recherchions pour redévelopper l'équipe Renault. C'est comme le même film avec deux acteurs différents", poursuit l'Italien, qui réitère une certaine subjectivité de la part des employés britanniques de Renault F1 : "Jenson est adorable, et pour la première fois, nous avons fait une bonne course au Royaume-Uni, car quoi que fasse Jenson, c'était génial. Quand j'ai recruté Fernando, je me rappelle la conférence de presse, j'ai dit que seul l'avenir pouvait dire si j'avais raison ou tort."

"Je suis désolé pour Jenson, mais il a tout de suite trouvé une autre écurie." En effet, Button a trouvé refuge chez BAR, écurie qui allait devenir Honda puis Brawn GP, avec laquelle il a remporté son unique titre mondial en 2009.

Article suivant
La voiture qui a entraîné l'agonie de Prost GP

Article précédent

La voiture qui a entraîné l'agonie de Prost GP

Article suivant

Hülkenberg ne reviendra en F1 que s'il a une bonne opportunité

Hülkenberg ne reviendra en F1 que s'il a une bonne opportunité
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button Boutique , Fernando Alonso Boutique
Équipes Renault F1 Team
Auteur Benjamin Vinel