Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Prost : 2020 sera "un grand défi" pour Hamilton

partages
commentaires
Prost : 2020 sera "un grand défi" pour Hamilton
Par :
24 nov. 2019 à 08:00

Alain Prost ne tarit pas d'éloges sur Lewis Hamilton suite à son sixième titre mondial et s'attend à ce que le Britannique soit encore plus fort l'an prochain, alors qu'il aura l'opportunité d'égaler les sept titres de Michael Schumacher.

Depuis sa retraite fin 1993, Alain Prost a vu Michael Schumacher, Sebastian Vettel et Lewis Hamilton l'égaler, voire le surpasser, toujours avec le même regard bienveillant. Très présent au sein du paddock dans son rôle de directeur non exécutif de Renault F1 Team, le quadruple Champion du monde garde un œil avisé sur les exploits des athlètes contemporains en piste et n'a pas manqué de remarquer le niveau de performance atteint par Hamilton en cette saison 2019.

"Actuellement, il pilote vraiment avec beaucoup d'expertise, avec beaucoup d'expérience", analyse Prost pour Motorsport.com. "On voit qu'il gère non seulement une course mais aussi une saison. Je n'ai jamais connu le fait d'être sextuple Champion du monde, mais parfois, si l'on gagne deux fois, trois fois, quatre fois, quel est le prochain objectif ? Quel est la prochaine motivation ? Parfois, on peut perdre un peu de motivation. Ce qui est bien pour lui actuellement, c'est qu'il a un objectif et un baquet dans la meilleure équipe avec la meilleure voiture, donc je pense que ce sera intéressant de voir ce qu'il fera. L'an prochain, il aura un grand défi à relever."

Lire aussi :

"Quand je suis devenu quadruple Champion du monde, mon objectif n'était pas d'égaler Fangio, mais je peux comprendre qu'aujourd'hui sa motivation soit là. C'est bien pour lui, bien pour le championnat. Pour l'intérêt de la F1, c'est sympa", ajoute le Français, refusant toutefois de classer Hamilton par rapport aux légendes des générations précédentes.

Le pilote Mercedes a en tout cas remporté cinq des six derniers championnats en date, n'échouant que pour cinq points face à Nico Rosberg en 2016. Il continue d'asseoir sa domination au sein de sa propre équipe, notamment par rapport à un Valtteri Bottas qui peine souvent à égaler les performances de son coéquipier. S'il n'est pas désavantagé en termes de statut ou de matériel, Bottas évite à Mercedes le casse-tête de l'époque Rosberg en étant légèrement en retrait par rapport à l'autre Flèche d'Argent.

"Si l'on regarde Ayrton [Senna], si l'on regarde Michael [Schumacher], même Sebastian [Vettel], Max [Verstappen], il faut de plus en plus avoir un numéro 1 et un numéro 2", souligne Prost. "C'est compliqué, ce n'est pas ce que nous voulons tous. Mais au plus haut niveau, c'est très difficile de ne pas avoir un numéro 1 ou un numéro 2. Et le mieux à ce jour, c'est Lewis et Valtteri dans cette situation : ça va bien, Valtteri n'est pas loin, il est rapide. Mais Lewis se renforce en permanence."

Alain Prost, Renault F1 Team
Le poleman Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 remet le trophée de la pole position des mains de Damon Hill

Damon Hill, quant à lui, chante également les louanges de son compatriote, qualifiant de "phénoménal" l'exploit qu'il vient de réaliser. "Il s'est montré à la hauteur de toutes les attentes qui reposaient sur lui, y compris les siennes", poursuit le Champion du monde 1996 à notre micro. "Il peut certainement atteindre les titres de Michael désormais. Ce serait une ambition incroyable et une motivation à laquelle je m'attendrais."

Lire aussi :

Cependant, Hill estime que Bottas sera un candidat au titre sérieux en 2020. Le Finlandais réalise actuellement la meilleure saison de sa carrière en Formule 1 avec déjà 314 points et quatre victoires à son actif. "Je pense qu'il pourrait menacer Lewis davantage l'an prochain. Pas le menacer, mais lui donner du fil à retordre. Je pense qu'il a trouvé de la vitesse, de la confiance et de la motivation, et il est plus expérimenté désormais. Il fait partie de l'équipe depuis quelques années, donc il est peut-être en mesure de comprendre où est-ce qu'il peut tirer des avantages. Je suis sûr qu'il va tout donner, mais Lewis est coriace !" conclut-il.

Propos recueillis par Adam Cooper et Erwin Jaeggi

Article suivant
Qui fut le meilleur coéquipier de Button ?

Article précédent

Qui fut le meilleur coéquipier de Button ?

Article suivant

Pourquoi Red Bull a battu Mercedes dans les lignes droites du Brésil

Pourquoi Red Bull a battu Mercedes dans les lignes droites du Brésil
Charger les commentaires