Prost - Ne surtout pas enterrer Honda

partages
Prost - Ne surtout pas enterrer Honda
Par : Olivier Guillaume
19 mai 2015 à 13:00

Jenson Button, McLaren Honda pendant un arrêt aux stands
Alain Prost
Fernando Alonso, McLaren Honda
Logo de McLaren Honda
Jenson Button, McLaren Honda
Fernando Alonso, McLaren Honda

Même si Honda connaît un retour difficile en Formule 1 et envisage d'importantes modifications dans les semaines à venir, Alain Prost estime qu'il est trop tôt pour déjà enterrer la campagne 2015 du constructeur japonais.

Avec zéro point inscrit et de nombreux abandons, le nouveau mariage entre McLaren et Honda n'aboutit pour l'heure à aucun résultat. Mais Prost, Champion du Monde avec les deux mêmes entités en 1989, pense qu'il est difficile de se rendre compte de ce qu'il se passe au sein de l'équipe.

"Il est très difficile de juger de l'extérieur," affirme le Français à Motorsport.com. "Regardez Renault, ils gagnaient puis ont perdu beaucoup dès lors que l'ère de l'hybride a débuté. Mais il est possible que l'an prochain, ils reviennent et gagnent à nouveau."

Vidéo : découvrez Inside GP - Grand Prix de Monaco

"Personne ne sait ce que Honda va être capable de faire en termes de développement. Le châssis de cette voiture a l'air bien, mais l'écart reste grand. Où en sont-ils avec le moteur et que prévoient-ils de faire ? Difficile à dire avant de voir le résultat en piste."

"Je préfère ne pas songer à ce que Honda a réalisé dans le passé, c'était il y a longtemps et ce qui fonctionnait hier ne fonctionne certainement plus aujourd'hui. Ce qui compte, c'est ce qu'ils vont pouvoir réaliser à présent."

La saison 2015 fait du bien à la F1

Contrairement à la tendance actuelle, qui est clairement au pessimisme, Alain Prost préfère voir les raisons de s'enthousiasmer au sujet de la F1 actuelle. Il pense que la saison 2015 peut encore nous réserver de belles surprises.

"La victoire de Rosberg à Barcelone pourrait relancer le championnat, c'est très bien. Ferrari est de retour cette année est c'est bon pour la F1 également. Renault et Honda rencontrent des problèmes, mais tout peut évoluer très rapidement."

"Il faut attendre un peu, nous verrons peut-être une lutte entre trois équipes, ou simplement un duel entre Mercedes et Ferrari qui aurait déjà très fière allure. La F1 est souvent une question de cycles."

Prochain article Formule 1
Inside Grand Prix 2015: GP de Monaco - partie 1/2

Article précédent

Inside Grand Prix 2015: GP de Monaco - partie 1/2

Article suivant

Première entrée en jeu du pneu supertendre à Monaco

Première entrée en jeu du pneu supertendre à Monaco

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren
Auteur Olivier Guillaume
Type d'article Actualités