Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Qualifications - Deux alternatives proposées aux équipes

partages
commentaires
Qualifications - Deux alternatives proposées aux équipes
Par :
Traduit par: Basile Davoine
2 avr. 2016 à 13:30

Lors de la réunion qui aura lieu dimanche matin pour discuter du format des qualifications, deux possibilités seront offertes aux équipes pour s’entendre autour d’un ajustement dès le Grand Prix de Chine. 

Jeudi, Motorsport.com a révélé que les équipes, Bernie Ecclestone et Jean Todt allaient se réunir avant la course du Grand Prix de Bahreïn pour discuter du format des qualifications. Malgré l’accord trouvé par les équipes à Melbourne pour revenir au format de 2015, Jean Todt a révélé que d’autres modifications seraient discutées avant d’envisager ce scénario. 

Présent devant la presse ce samedi à Sakhir, le président de la FIA a indiqué qu’il pensait possible de résoudre le fiasco de la Q3, tel que vu à Melbourne, en offrant un train de pneus supplémentaire aux équipes. Une proposition que Pirelli est en mesure de satisfaire dès le prochain Grand Prix en Chine. 

Interrogé par Motorsport.com pour savoir quel format il aimerait voir, Todt a répondu : "Concernant la Q3, c’est clairement le plus gros problème. Il y a de nombreuses opportunités. Une opportunité pourrait être d’avoir un train de pneus supplémentaire. Cela améliorerait sans aucun doute le spectacle."

"L’autre possibilité est de prendre les huit premiers du classement, le huitième part lorsque le feu passe au vert, le septième part pendant que le huitième fait son tour. Et l’on aura [toujours] une voiture en piste avec un résultat final imprévisible. Il y a beaucoup de solutions qui peuvent être trouvées. J’ai le sentiment que c’était nécessaire de donner une chance de plus à ce format de qualifications avant de simplement revenir à celui de 2015."

Todt a indiqué que Pirelli avait été sollicité immédiatement après le Grand Prix d’Australie, au sujet de la fourniture d’un train de pneu supplémentaire en Q3, mais il était trop tard pour faire quelque chose en vue du week-end de Bahreïn. "Ils ont dit qu’ils ne pourraient pas le faire pour ici, c’était logistiquement impossible d’avoir un autre train de pneus pour la Q3, malgré la nécessité de changer les règles", a précisé Charlie Whiting, directeur de course de la FIA. "Avant de proposer un changement de règlement, nous voulions voir si c’était possible d’avoir les pneus pour cette course, et malheureusement ça ne l’était pas."

Trouver une solution

Todt s’est dit optimiste quant au fait de trouver un accord unanime dimanche, afin que la Formule 1 mette en place un format de qualifications qui satisfera tout le monde pour le reste de la saison 2016. 

"J’espère que nous aboutirons sur un accord unanime, dans l’intérêt de la discipline", a-t-il souligné.  "J’espère que la décision qui sera prise demain, à la lumière de ce qui se sera passé lors de la deuxième séance de qualifications, respectera les fans, respectera les médias, respectera les promoteurs et respectera tout le monde, et que ce sera un bon pas en avant."

Article suivant
EL3 - Ferrari se pose en menace en supertendres, Haas étonne!

Article précédent

EL3 - Ferrari se pose en menace en supertendres, Haas étonne!

Article suivant

Le contrat 2017 de Pirelli retardé par les discussions sur les tests

Le contrat 2017 de Pirelli retardé par les discussions sur les tests
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble