Qualifs Sprint - Bottas s'impose et prend la pole

Valtteri Bottas remporte les Qualifications Sprint du Grand Prix de São Paulo, signant ainsi la pole position de la course du dimanche. Le Finlandais devance Max Verstappen et Carlos Sainz. Parti dernier, Lewis Hamilton termine cinquième.

Qualifs Sprint - Bottas s'impose et prend la pole

Troisième et dernière représentation de l'année pour les Qualifications Sprint : ce nouveau format qualificatif, une épreuve de 100 kilomètres déterminant la grille de départ pour la course de dimanche, est utilisé ce week-end au Grand Prix de São Paulo. Mais le Sprint est loin d'être le sujet de conversation numéro un ce samedi, il est détrôné par l'exclusion de Lewis Hamilton des qualifications du vendredi en raison d'une irrégularité technique. Le Britannique, qui devait partir en première position, est donc renvoyé en fond de grille. Max Verstappen hérite de la position de pointe sur la grille de départ, le Néerlandais ayant lui aussi été sanctionné à l'issue des qualifications.

Lire aussi :

Le choix des pneus est libre lors des Qualifs Sprint et les arrêts au stand ne sont pas obligatoires. En haut de la grille, Max Verstappen et Sergio Pérez optent pour les pneus mediums alors que Valtteri Bottas, pris en sandwich par les deux Red Bull, est chaussé des gommes tendres, tout comme Pierre Gasly et Carlos Sainz derrière lui. Sans surprise, Hamilton choisit les pneus mediums.

Verstappen se fait surprendre

Bottas profite des performances de ses pneus tendres pour prendre le meilleur sur Verstappen à l'extinction des feux. Le Néerlandais est ensuite attaqué par Sainz dans la descente vers le quatrième virage et doit emprunter la zone de dégagement au virage suivant, reculant ainsi à la troisième position. À l'inverse, Gasly manque son départ malgré ses pneus tendres et perd trois positions dans le premier tour.

Verstappen, qui se plaint de sa boîte de vitesses, attend l'activation du DRS pour se débarrasser de Sainz. Une fois dans l'air libre, le pilote Red Bull signe le meilleur tour en course et revient progressivement sur Bottas, dont les pneus tendres commencent à se détériorer. Lando Norris trouve l'ouverture sur Charles Leclerc au neuvième tour et prend la cinquième place. Dans l'autre Ferrari, Sainz résiste vaillamment aux assauts répétés de Pérez.

Auteur d'un bon départ, Hamilton grapille quelques positions et remonte assez facilement dans le top 15. Le Britannique gagne une position gratuitement lorsqu'Antonio Giovinazzi percute son coéquipier Kimi Räikkönen et l'envoie en tête-à-queue au deuxième tour mais sa remontée s'essouffle pendant quelques minutes lorsqu'il se retrouve coincé en onzième position, à la queue d'un "train DRS" mené par Gasly, septième.

Tout d'abord, le septuple Champion du monde se débarrasse de Daniel Ricciardo, qui possède une bonne vitesse de pointe avec sa MCL35M au début du douzième tour. Quelques instants plus tard, il élimine Sebastian Vettel. Enfin, il déloge les deux Français à bord de ce train, Ocon et le chauffeur Gasly, avant d'entrer dans les dix dernières boucles.

Au même moment, l'effort de Verstappen est récompensé : le Néerlandais revient à moins d'une seconde de Bottas et peut donc activer son DRS en ligne droite. Mais trois tours plus tard, l'écart remonte au-dessus de la seconde. 

Après un peu plus d'une demi-heure d'action, Bottas franchit la ligne d'arrivée en première position. Le Finlandais a parfaitement géré la dégradation de ses gommes et empoche les trois points offerts à l'auteur de la pole. Verstappen se contente de la deuxième place et augmente son avance sur Hamilton à 21 unités au championnat. Sainz termine troisième et marque le dernier point attribué aujourd'hui. Remonté jusqu'en cinquième position grâce à un dépassement osé sur Norris dans le dernier tour, Hamilton prendra le départ de la course de dimanche au dixième rang, conséquence d'une pénalité moteur

Brazil Grand Prix de São Paulo - Qualifs Sprint

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Finland Valtteri Bottas Mercedes 24 -  
2 Netherlands Max Verstappen Red Bull 24 1.170 1.170
3 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 24 18.723 18.723
4 Mexico Sergio Pérez Red Bull 24 19.787 19.787
5 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 24 20.872 20.872
6 United Kingdom Lando Norris McLaren 24 22.558 22.558
7 Monaco Charles Leclerc Ferrari 24 25.056 25.056
8 France Pierre Gasly AlphaTauri 24 34.158 34.158
9 France Esteban Ocon Alpine 24 34.632 34.632
10 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 24 34.867 34.867
11 Australia Daniel Ricciardo McLaren 24 35.869 35.869
12 Spain Fernando Alonso Alpine 24 36.578 36.578
13 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 24 41.880 41.880
14 Canada Lance Stroll Aston Martin 24 44.037 44.037
15 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 24 46.150 46.150
16 Canada Nicholas Latifi Williams 24 46.760 46.760
17 United Kingdom George Russell Williams 24 47.739 47.739
18 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 24 50.014 50.014
19 Germany Mick Schumacher Haas 24 1'01.680 1'01.680
20 Russian Federation Nikita Mazepin Haas 24 1'07.474 1'07.474

partages
commentaires
Exclusion de Hamilton : la décision complète des commissaires
Article précédent

Exclusion de Hamilton : la décision complète des commissaires

Article suivant

Le départ, "la clé" de la pole de Bottas face à Verstappen

Le départ, "la clé" de la pole de Bottas face à Verstappen
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021