Quatre manifestants se sont introduits à Silverstone pour le GP

Silverstone et la police du Northamptonshire ont ouvert une enquête après l'arrestation de quatre manifestants qui se sont introduits au circuit et ont déployé une bannière peu avant le départ du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Quatre manifestants se sont introduits à Silverstone pour le GP

En raison des protocoles mis en œuvre par la F1 pour lutter contre la pandémie de COVID-19, le Grand Prix de Grande-Bretagne a eu lieu à huis clos : seuls les commissaires, les médias accrédités et le personnel du paddock étaient autorisés à venir au circuit.

Lire aussi :

Une bannière rose du groupe écologiste Extinction Rebellion a toutefois été déployée devant des panneaux publicitaires au virage de Club – le dernier virage à Silverstone – alors que les F1 quittaient la grille pour le tour de formation. Des photos montrent les manifestants, vêtus de tee-shirts et masques arborant le logo du groupe, en train d'être escortés vers la sortie.

Un communiqué de Silverstone indique que les quatre individus impliqués dans la manifestation ont été placés en garde à vue : "Lors de la course, la police du Northamptonshire a été informée du fait que quatre personnes ont été appréhendées par les agents de sécurité de Silverstone dans l'enceinte du site. Les officiers travaillent étroitement avec le circuit de Silverstone et mènent une enquête exhaustive. Quatre personnes ont été arrêtées et sont en garde à vue."

Extinction Rebellion a publié un communiqué sur son site internet, indiquant que les manifestants n'étaient "pas là pour interrompre la course [de dimanche] mais pour envoyer un message clair à des millions de téléspectateurs : le monde entier est à côté de la plaque quand il s'agit de répondre à l'urgence climatique et écologique, et l'objectif de neutralité carbone en 2050 fixé par l'UE et le gouvernement britannique est bien trop peu ambitieux".

Donald Bell, qui représente Extinction Rebellion à Cambridge, a salué l'engagement de la F1 à être neutre en carbone d'ici 2030, avec cette manifestation apparemment destinée à envoyer un message au gouvernement européen et aux leaders du Royaume-Uni.

"Ce jour était une opportunité de rappeler au monde que la crise climatique et écologique n'a pas disparu et qu'elle s'intensifie chaque jour", a-t-il déclaré dimanche. "Bien que nous félicitions la Formule 1 d'avoir fait la promesse audacieuse d'avoir un impact nul d'ici 2030, ce fort leadership ridiculise l'objectif des gouvernements européen et britannique, qui est fixé à 2050. Selon les standards de la Formule 1, 2050, c'est largement trop tard. Il est temps que les gouvernements du monde entier montrent un peu de leadership à leur tour."

Ce n'est pas la première fois que des manifestants profitent d'un Grand Prix pour faire passer un message en faveur de l'environnement : à Spa-Francorchamps en 2013, Greenpeace avait protesté contre le sponsor-titre de la course, Shell.

partages
commentaires

Voir aussi :

Ticktum : Ma victoire prouve que Marko "a eu tort de douter"

Article précédent

Ticktum : Ma victoire prouve que Marko "a eu tort de douter"

Article suivant

Silverstone modifie un vibreur suite aux inquiétudes sur les pneus

Silverstone modifie un vibreur suite aux inquiétudes sur les pneus
Charger les commentaires
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021