Räikkönen a manqué de carburant en fin de Q3

partages
commentaires
Räikkönen a manqué de carburant en fin de Q3
Par : Benjamin Vinel
25 août 2018 à 17:20

Encore une opportunité manquée pour Kimi Räikkönen ! Le pilote Ferrari, que l'on n'a plus aperçu en première ligne depuis la deuxième manche de la saison, égale son pire résultat de l'année en qualifications, sixième. Mais cette fois, il semble qu'il n'y soit pas pour grand-chose.

Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, aux stands
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H

Avec un top 3 qui se tenait en 0"052 en Q2 à Spa-Francorchamps, la lutte pour la pole position s'annonçait passionnante, et Kimi Räikkönen semblait particulièrement bien placé pour en être un acteur majeur, lui qui s'est imposé sur le Toboggan des Ardennes à quatre reprises entre 2004 et 2009.

Auteur du meilleur temps en Q1, deuxième dans la seconde phase des qualifications, Räikkönen avait toutes les cartes en main pour s'installer à l'avant de la grille de départ, mais la pluie est passée par là et a perturbé les plans de toutes les écuries. Ainsi, tout comme Red Bull, Ferrari a commis une bévue avec la monoplace #7, qui n'avait pas assez de carburant pour rouler à la fin de la séance – où, contre toute attente, les conditions s'étaient fortement améliorées.

"C'est ça", confirme le Finlandais, que l'on a aperçu secouer la tête au garage, dans une rare expression de ses sentiments. "C'est ce qui s'est passé, et nous n'avions pas le temps de reprendre la piste, donc je ne sais pas. Je n'ai parlé à personne. Nous devons comprendre pourquoi."

"Je savais quelle quantité de carburant j'avais, mais franchement, je ne savais pas que nous n'avions pas le temps de ravitailler et de ressortir. J'imagine que nous aurions dû remettre du carburant quand nous avons changé les pneus pour pouvoir faire davantage de tours, mais je ne sais pas pourquoi ça s'est passé ainsi. Il n'y a pas encore eu de réunion."

Lire aussi :

Heureusement pour Räikkönen, le circuit de Spa-Francorchamps est plutôt propice aux dépassements, d'autant que devant lui sur la grille, on retrouve les Force India et la Haas de Romain Grosjean.

"Il n'y a pas grand-chose que j'aurais pu faire différemment", poursuit le Champion du monde 2007, désabusé. "C'est frustrant. Ça fait mal que nous ayons rendu notre dimanche sacrément plus difficile."

"Ici, malheureusement, le premier virage n'est souvent pas très propre, à cause du tracé, donc plus on est loin au départ, plus on risque un incident. Bien sûr, ce ne sont pas les voitures normales, disons, devant nous, donc nous verrons ce qui se passera. Hier, il était étonnamment difficile de dépasser, mais la course est une autre histoire, donc ce n'est pas un désastre, mais ce n'est pas ce que nous recherchions."

Propos recueillis par Roberto Chinchero

Prochain article Formule 1
Red Bull accablé par son "manque de chance" avec la météo

Article précédent

Red Bull accablé par son "manque de chance" avec la météo

Article suivant

Photos - Samedi au GP de Belgique

Photos - Samedi au GP de Belgique
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Catégorie Qualifications
Pilotes Kimi Räikkönen Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités